Canopia – origine de compost

Le CADE écrit à Bil ta Garbi afin d’obtenir des informations –  Compost agriculture

Nous avons été interpellés à propos d’épandages de compost dont la qualité serait en cause. Cet enfouissement se situe à St-Lons-les-Mines, (entre le 27 mars et le 3 avril tout était enterré, labouré et le maïs semé) chez l’exploitation agricole SEOSSE. Les quelques éléments en notre possession prêtent à confusion.

La provenance de ce compost remonterait à Canopia, mais un compost peut en cacher un autre comme un camion peut aussi en cacher un autre. De plus, les fortes odeurs, l’extrême humidité et l’éventuel mélange nous paraissent suspects. SEOSSE est le transporteur connu. Il serait aussi le délégataire d’un centre de stockage en charge de la commercialisation. Nous souhaiterions avoir de plus amples informations sur le mode de gestion de ce produit à enfouir(sous la forme de votre choix):- traçabilité, destinations, normes et garanties d’utilisation- responsabilité des différents intervenants dans le circuit. Nous relayons et partageons ici un souci, souvent évoqué par de nombreux lanceurs d’alerte-observateurs de situations difficiles à admettre. Notre interpellation se veut contributive à la recherche de meilleures pratiques ou solutions de recyclage pour le seul profit de notre santé et celle de la terre que nous devons préserver de l’empoisonnement par des pesticides ou des déchets dont la véritable qualité et la provenance posent question.  «Ensemble construisons l’avenir des nos déchets»

Extrait du témoignage reçu par le CADE: « c’est un drôle de compost ; mélange étrange de boues encore fraîches qui ressemblent à des déchets d’origine animale ; morceaux de plastiques et de ficelles de tailles diverses , morceaux de verre, débris minuscules de verre ,des morceaux de palette non décomposés ,des morceaux de bois broyés !« 

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *