L’autonomie alimentaire

LIRE L’ARTICLE BIEN DOCUMENTE: https://reporterre.net/Et-si-le-coronavirus-ouvrait-la-voie-de-l-autonomie-alimentaire

EXTRAITS -En grippant les échanges, la pandémie de Covid-19 pourrait provoquer une grave pénurie alimentaire mondiale. La France n’en est pas là, mais son agriculture très spécialisée, inscrite dans les réseaux de libre-échange, ne la met nullement à l’abri d’un choc qui bloquerait les flux. Il est temps de poser la question de la relocalisation agroécologique de l’alimentation…

Mais rien ne sera non plus possible sans changement aux niveaux national et européen, prévient Aurélie Trouvé (Attac) : « Sans remise en cause des accords de libre-échange, du droit de la concurrence européen qui empêche par exemple les collectivités de passer des marchés publics avec une préférence locale clairement marquée, de la Politique agricole commune, dont les milliards d’euros annuels pourraient appuyer bien davantage la reconversion sociale et écologique de l’agriculture, la relocalisation agroécologique ne pourra pas se faire », dit-elle. Le gouvernement sera-t-il prêt à se lancer dans le bras de fer, pour que « le monde d’après ne soit plus comme avant »  ? Rien n’est moins sûr : la première visite de M. Macron au monde agricole, le 22 avril, s’est déroulée… dans une des serres industrielles de tomates bretonnes…

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation avec le mot-clé , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *