Moratoire pour l’installation de la 5G, Itxassou maintenant

Itxassou, adopte également l’instauration d’un moratoire relatif à l’installation de la 5G

Le 19 novembre dernier, le Conseil Municipal d’Itxassou a adopté, lui aussi, comme Hendaye et Ustaritz, un moratoire sur le déploiement de la 5G.

Pour solliciter ce moratoire le Conseil Municipal a considéré

  • qu’il convenait d’attendre avant tout déploiement de la 5G les résultats des travaux d’expertise de l’ANSES sur les éventuels effets biologiques ou sanitaires spécifiquement attribués aux nouvelles bandes de fréquences 5G;
  • qu’il convenait d’attendre le résultat des évaluations de l’ADEME quant à l’impact énergétique et climatique généré par le déploiement de la 5G;
  • la nécessité, dans une logique écoconception des services, d’évaluer les avantages et les inconvénients de la 5G par rapport notamment à la fibre;
  • la nécessité d’un maillage équitable du territoire via les technologies existantes avant tout déploiement d’un nouveau réseau susceptible d’aggraver la fracture numérique,

et a indiqué

  • que le principe de précaution doit en tout état de cause prévaloir en matière de santé publique mais aussi de conséquences sur l’environnement et le climat,
  • la nécessité de lutter contre le bridage des anciennes technologies (3G et 4G) et contre l’obsolescence programmée des technologies qui pénaliseraient les citoyens.
Publié dans 5G, Accueil, Télécommunications |

Linky en justice

Les victimes des ondes protégées & l’absence d’obligation reconnue

Dans un communiqué de presse les avocats de MySmartCab nous informent :

Paris, le 23 novembre 2020. La Cour d’appel de Bordeaux reconnaît, dans une ordonnance rendue le 17 novembre 2020, le dommage imminent de treize personnes exposées aux rayonnements causés par LINKY et condamne la société ENEDIS à les protéger sous une forte astreinte. Une victoire pour les victimes d’électrohypersensibilité – défendues par Me Arnaud Durand et Me Christophe Lèguevaques, cofondateurs de MySMARTcab.

Une victoire aussi pour tous les consommateurs, car la Justice reconnaît en plus, dans cette même décision, l’absence d’obligation à l’installation du Linky et épingle Enedis sur une fonctionnalité espionne introduite dans le Linky.

La décision du TGI de Bordeaux est intéressante à analyser car, évidemment, elle peut nous servir dans notre lutte contre cette machinerie Linky. D’ailleurs certaines personnes commencent, maintenant, à mettre en cause les concentrateurs de ces « compteurs’.

Publié dans Accueil, Distribution, Énergie, Linky |

La presse commence à se faire l’écho des premières retombées des actions contre la 5G

La prise de conscience nationale de ce qu’est réellement la 5G et de ce que le déploiement de cette « nouvelle » génération de communication mobile implique oblige la presse à être plus objective et à se faire l’écho des différentes actions qui sont en cours pour contrer ce passage en force.

L’Usine Nouvelle : Un collectif de 7 000 citoyens demande au Conseil d’État de suspendre le déploiement de la 5G

Actu TOULOUSE : Un avocat de Toulouse saisit la justice et lance une action collective pour suspendre la 5G

Clubic : Des avocats lancent une action collective pour suspendre la 5G

Sud Radio : 5G : « Le président Macron passe encore une fois en force pour satisfaire les intérêts des industriels ! »

 

Publié dans 5G, Accueil, Opérateurs, Télécommunications |

LINKY – résistance courageuse / 5G: le Conseil d’Etat saisi

LINKY – Cela faisait plus d’un an que cet habitant de Lignan-sur-Orb, dans l’Hérault, vivait sans électricité en raison de ce combat administratif. “C’est possible d’avoir un compteur autre que Linky. Maintenant, Enedis ne pourra plus dire le contraire !” VIDEO Capital

5G – « Nous attaquons l’Etat »  – Agir pour l’Environnement et Priartém ont saisi, en urgence aujourd’hui, le Conseil d’Etat afin de faire annuler les attributions de fréquences 5G.

Le gouvernement a décidé de passer en force en attribuant officiellement les fréquences 5G aux opérateurs malgré :
  • une mobilisation hors du commun qui a réuni plus de 125 000 personnes via notre pétition stop5G.fr, et la volonté de faire émerger un réel débat public
  • l’hostilité grandissante des élus locaux
  • les questions restées sans réponse quant aux effets sanitaires et aux impacts environnementaux de la 5G
L’agenda retenu ne fait aucun doute. Ce passage en force n’est dicté que par la volonté des opérateurs et équipementiers de profiter du Black-Friday et des périodes de Noël pour vendre de nouveaux portables.
Alors que les associations réclament d’attendre le résultat des expertises actuellement en cours, le gouvernement mélange vitesse et précipitation. Restons mobilisés !

L’émission de Complément d’enquête de France 2 est encore disponible sur le site de France Replay. En voici le lien: https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/2063337-5g-l-onde-d-un-doute.html

A la fin, d’une manière intéressante, le représentant d’Orange cite 30 000 études scientifiques démontrant l’innocuité des champs électromagnétiques. Bizarre son PDG, il y a quelques semaines, lui faisait allusion seulement à 20.000. Si quelqu’un connait une de ces personnes pourrait-il lui demander les références de ces dizaines de milliers d’études ?

 

Publié dans Accueil, Énergie, Linky, Opérateurs | Mots clés , , , , |

Amazon – symbole d’un système qui ne vise plus l’intérêt général

Communiqué de presse – Amazon : Bizi bloque la borne libre-service Amazon du Monoprix Bayonne

Ce mercredi 18 novembre 2020, des activistes de Bizi ! ont bloqué la borne de livraison libre-service Amazon installée à l’intérieur du Monoprix du centre-ville de Bayonne pour dénoncer les privilèges inacceptables d’Amazon, qui peut continuer à livrer des biens non-alimentaires pendant le confinement, alors que les commerces de Bayonne et de l’Hexagone considérés comme non-essentiels sont fermés pour une durée encore indéterminée.

A l’heure où le re-confinement contraint 200 000 commerces non-alimentaires à fermer leurs portes, les grandes plateformes de e-commerce comme Amazon accroissent leurs parts de marché et menacent plus que jamais les commerces de proximité qui risquent de subir des faillites en cascade. Bizi ! refuse le monde qu’Amazon, destructeur d’emplois et du climat, entend vendre aux consommateurs et consommatrices, et soutient les commerçants et commerçantes Bayonnais en ces temps difficiles. Lire la suite …

Publié dans Accueil | Mots clés , , , |

Stoppons Amazon avant qu’il ne soit trop tard!

ATTAC – D’ici au 27 novembre prochain, date du “Black Friday”, vous pouvez nous aider à amplifier la mobilisation (voir plus bas les actions proposées).

Jeff Bezos et Amazon font partie des grands gagnants de la crise du Covid 19. Depuis le début de l’année 2020, les ventes du géant du e-commerce n’ont cessé d’augmenter et la fortune de Jeff Bezos a dépassé les 200 milliards de dollars.

Des gens cloîtrés chez eux, qui commandent nourriture, vêtements ou produits électroniques sur le site d’Amazon, qui regardent Amazon vidéo ou écoutent Amazon music, c’est le rêve pour Jeff Bezos.

Et tant pis si cela se fait au prix de 20 000 salariés contaminés par le COVID, d’une explosion du nombre de produits importés et du recours aux transports les plus polluants, de la destruction de milliers d’emplois dans les commerces de proximité , d’une évasion fiscale massive, ou de l’artificialisation des terres pour construire 19 nouveaux entrepôts en France.

Cette vision du monde est en totale contradiction avec la profonde aspiration à une vie décente sur une planète vivable. Lire la suite …

Publié dans Accueil | Mots clés , , , , |

La réalité des écloseries de saumons

LU SUR LE RESEAU ATTAC – Un film (sous-titré en français) sur l’impact des écloseries de saumons aux Etats-Unis : https://eu.patagonia.com/fr/fr/stories/artifishal/video-79192.html

Terrifiant !
En France, nous avons 5 écloseries marines dont 90% de la production est pour l’exportation. Les entreprises françaises produisent 1 milliard d’alevins en Méditerranée, notamment des alevins de daurade. le CIPA (Comité Interprofessionnel des Produits de l’Aquaculture) fait pression en France pour assouplir le cadre juridique en vue d’augmenter la production des sites existants et le développement de nouveaux sites.
Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , |

Le TAP est entré en service : il permettra d’acheminer le gaz azéri vers l’Europe

BREVE: Quatre ans et demi après la cérémonie d’ouverture des travaux de construction à Thessalonique, la multinationale TAP annonce que le gazoduc qui amènera le gaz d’Azerbaïdjan en Europe est opérationnel et qu’il « commencera ses opérations commerciales le long de la route de 878 km à travers la Grèce, l’Albanie, la mer Adriatique et l’Italie ». « TAP – affirme la multinationale dans une note – est la section européenne du corridor gazier méridional, une infrastructure capable de transporter 10 milliards de mètres cubes par an de nouveaux approvisionnements en gaz de l’Azerbaïdjan vers les marchés européens ».

Publié dans Accueil, Énergie, Réseaux | Mots clés , , |

Consultation sur les réacteurs nucléaires de plus de 35 ans d’âge

Le ministère de la Transition écologique lance une consultation sur un projet de décret qui encadrera les autorisations de fonctionnement des réacteurs nucléaires  affichant plus de 35 ans d’âge.

(…) L’objectif est de permettre au public de se prononcer sur les conditions de la poursuite de fonctionnement de ces réacteurs à l’occasion de la quatrième visite décennale et des suivantes. Le ministère propose d’organiser cette enquête publique après la remise par l’exploitant du rapport de réexamen du réacteur électronucléaire rédigé à l’issue de la visite décennale.(…) La consultation publique:
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-de-decret-completant-la-section-9-du-a2260.html

Visite décennale des réacteurs nucléaires : un projet de décret précise la mise en œuvre de l’enquête publique – La loi prévoit la réalisation d’une enquête publique à l’occasion de la visite décennale des réacteurs nucléaires de plus de 35 ans. Un projet de décret propose les conditions d’application de cette disposition. Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie, Opérateurs | Mots clés , , , |

Ferroviaire – De qui se moque-t-on?

Voici, …après presque deux ans, la réponse de la ministre sur Perpignan Figueras.

– Rappelons que la ligne a été inaugurée en 2010.
– Rappelons que les « difficultés financières » viennent de difficultés économiques: le concessionnaire a capté 8% du fret promis et 15% des voyageurs promis.
réponse au CADE PerpignanFigueras La conclusion pourrait se résumer ainsi: « quand c’est la cata, on ne fait pas de bilan Loti ».
Enfin, appréciez la petite phrase « Le fonctionnement actuel n’est d’ailleurs que transitoire »…
Cela au cas où le 21 décembre 2021 on ait l’idée de demander, cinq après, le bilan Loti de la nouvelle entité ADIF SNCF Réseau.
Publié dans Accueil, Fret, LGV, Transport | Mots clés , , , |

Des Linky s’enflammeraient ils ?

Plusieurs articles de presse, dont dernièrement celui Planet.fr  le 9 novembre qui fait suite à tous ceux qui sont rappelés sur le site de S. Lhomme,  montrent que l’on peut se poser des questions concernant le bienfondé du remplacement du compteur Linky et ceci d’autant plus que les résultats des enquêtes qui sont faites concernant ces incendies ne sont pas publiées.

Rappelons qu’il est bon de préciser que lors du remplacement des anciens compteurs par ce Linky aucune vérification de l’état du tableau électrique n’est généralement faite et en particulier la conformité vis-à-vis des normes NFC 14-100 et NFC 15-100. Cette conformité a fait l’objet d’une mise en garde de Promotelec en date de 06/03/2018 lors des premières installations du compteur Linky et il n’est pas sûr que cela soit respecté.

Cela d’autant plus que, comme démontré dans un tutoriel de mise place du compteur Linky d’Enedis, à la 6ème minute, le poseur du compteur se permet de modifier le réglage du disjoncteur différentiel situé dans la partie privée du réseau électrique de l’habitation et dont le fonctionnement est donc totalement modifié. Point qui doit être mentionné dans le rapport d’assurance.

Nous avions signalé cela au Préfet de notre département qui n’a pas voulu nous recevoir à ce sujet particulier et ce malgré le fait qu’un remplacement de compteur doive respecter le Règlement Sanitaire départemental qui stipule parfaitement la conformité aux normes précédemment citées, respect qui semble être de la responsabilité des Maires

Publié dans Accueil, Distribution, Énergie, Linky |

Décharges sauvages – justice, suite…

A la suite de la récente condamnation de la Société Luzienne de Travaux Publics, la fédération du BTP64 a réagi dans un récent article de presse.
Vous trouverez en pièce jointe la lettre ouverte que le CADE lui a envoyée ainsi que la pièce jointe également envoyée. cade dechets fbtp 64 lettre ouverte

cade dechets fbtp vinci lafourcade

Publié dans Accueil, Déchets, Dépôts sauvages | Mots clés , , , , |

Une réforme discrète et hop ! la France est revenue à l’Ancien Régime

Voilà qui concerne le CADE et toutes les associations de défense de l’Environnement: les Directions départementales interministérielles ( DDI) placées sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur ! Ce texte change fondamentalement la façon d’administrer le pays, subrepticement. Un décret, pris au cœur de l’été, a modifié radicalement la façon d’administrer le pays. Désormais, tout ce qui organise la vie sociale locale (urbanisme, biodiversité, éducation…) est devenu le fait du ministère du « maintien de l’ordre ». La mise en œuvre de l’état d’urgence l’illustre déjà, explique l’auteur de cette tribune.

Nous connaissions déjà le droit à dérogation au Code de l’Environnement (décret n°2020-412 du 8 avril 2020),  maintenant accordée selon le bon vouloir des Préfets, voilà ce qui va encore compliquer davantage la lutte citoyenne.  LIRE UTILEMENT ARTICLE REPORTERRE

Le social, l’écologie… désormais subordonnés au maintien de l’ordre

 

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Energie-climat, Pollution, Transport | Mots clés , , , |

États d’urgence sanitaire et 5G

L’état d’urgence sanitaire a, de nouveau, été décrété le 17 octobre dernier, ce qui nous contraints à demeurer en confinement jusqu’à une date non précisée encore et met pas mal d’activités en sommeil.

Mais cet état d’urgence sanitaire représente une aubaine pour nos braves opérateurs de télécommunication.

Rappelons pourquoi.

Lors du précédent état d’urgence sanitaire, sur proposition du Ministre de l’économie et des finances, une ordonnance du 25 mars 2020, modifiant les délais et les procédures applicables à l’implantation ou à la modification d’une installation de communications électroniques, avait permis aux opérateurs de télécommunication de développer leurs installations de téléphonie mobile, voire de préparer la mise en place de la 5G,

  • En suspendant l’obligation de transmission du Dossier d’Information à la Mairie (DIM) en vue de l’exploitation ou de la modification d’une installation radioélectrique sur le territoire de la commune,
  • Sans requérir l’accord de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR),
  • En réduisant le traitement des demandes de permission de voirie à 48 heures,
  • Et en dispensant  ces opérateurs de télécommunication de toute formalité au titre du code de l’urbanisme.

Cet état a été prolongé jusqu’au 10 juillet 2020.

Aujourd’hui, les blocs de fréquence de la première bande 3,4-3,8 GHz de la 5G ont été attribués le 1er octobre 2020. pour 2, 786 Md€

Il est donc à parier que les opérateurs de télécommunication vont s’empresser de rentabiliser leurs investissements.

Et cela sera facilité par le décret n° 2020-1257 du 14 octobre 2020 déclarant à nouveau l’état d’urgence sanitaire qui rétablit d’office l’ordonnance du 25 mars dernier et laisse les mains libres aux opérateurs de télécommunication pour développer tout réseau de communication et en particulier la 5G.

Nous étions déjà habitués aux largesses de l’État vis à vis de ces opérateurs.

Rappelons en effet qu’en janvier 2018 l’ARCEP et sa tutelle, le secrétariat d’État au numérique, annonçaient en grande pompe, la signature d’un « accord historique » avec les opérateurs, visant à couvrir l’ensemble du territoire en 4G.

L’association Priartem adressait en mars 2018 un courrier à l’ARCEP demandant communication de cet accord, était obligée de recourir à la CADA pour l’obtenir et s’est finalement rendu compte que d’accord point n’existait et que, de plus, il semblait qu’il s’agissait une offre gratuite de la part de l’État aux opérateurs de télécommunication. D’ailleurs Bastamag, le 27 février 2018, titrait : « Téléphonie mobile : le gouvernement a-t-il fait un cadeau de 3 milliards d’euros aux opérateurs ? »

 

Publié dans 5G, Accueil, Opérateurs, Télécommunications |

Méga-scierie dans les Pyrénées

« Touche pas à ma forêt! »
Après cinq mois de préparation, un important week-end de mobilisation s’est tenu dans plusieurs vallées des Pyrénées, les 10 et 11 octobre dernier. À l’initiative ? le collectif « Touche pas à ma forêt ». 2 500 personnes se sont ainsi rassemblées — avec pour épicentre la commune de Lannemezan, lieu prévu pour l’implantation d’une méga‑scierie du groupe industriel italien Florian. En s’opposant à ce projet, c’est une alternative à l’exploitation productiviste qui se dessine aussi. ARTICLE

 Plus d’infos : https://www.touchepasamaforet.com  Ici à Aspet, Daniel Pons, forestier et syndicaliste SNUPFEN à la retraite, raconte la forêt à travers ses arbres jeunes et vieux, les vestiges d’un mur, un chablis, arbre brisé qui pourrira permettant la régénération de l’humus.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat | Mots clés , , , , |

DEFORESTATION le Parlement européen secoue la Commission

Le Parlement européen a voté, jeudi 22 octobre, en faveur d’un rapport demandant à la Commission de présenter un cadre juridique européen pour mettre fin à la déforestation mondiale provoquée par l’Union européenne (UE). Il pousse la Commission à légiférer pour garantir aux consommateurs de l’UE du soja, du bœuf, de l’huile de palme ou encore du caoutchouc produits sur des terres déjà défrichées.

« Alors que la consommation de l’UE représente environ 10 % de la déforestation mondiale et qu’aucune règle de l’UE n’interdit la mise sur le marché européen de produits qui ont contribué à la destruction des forêts, le Parlement exige avec force la mise en place d’un cadre juridique européen basé sur des exigences obligatoires de diligence raisonnable », Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat | Mots clés , , |

Vote scélérat de la loi Asap: atteintes à l’Environnement facilitées

ARTICLE REPORTERRE – Les députés et sénateurs, réunis en commission mixte paritaire, ont adopté la version finale du projet de loi Asap — pour la simplification et l’accélération de l’action publique — mercredi 21 octobre.

C’est « une étape de plus pour simplifier les démarches des citoyens et des entreprises », se sont félicités les députés LREM. Ils mettent notamment en avant la simplification des démarches pour les papiers d’identité ou le permis de conduire. Mais ils se félicitent également d’un « renforcement de la sécurité juridique des porteurs de projets industriels », en particulier via un raccourcissement des délais.

Ce sont ces mesures qui avaient été fortement critiquées par les défenseurs de l’environnement. En effet, le projet de loi Asap prévoit qu’il sera possible (lire cet article aussi) de commencer des travaux pouvant potentiellement détruire la biodiversité avant même d’avoir obtenu l’autorisation de le faire… Ou encore, il permet de réduire dans certains cas la consultation du public, en permettant à l’industriel de se limiter à une simple consultation en ligne contre une consultation physique avec garant actuellement. Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Déchets, Pollution | Mots clés , , , , |

DESINDUSTRIALISATION un mal français dans la mondialisation

« C’est une très belle entreprise, avec des vertus écologiques, c’est l’avenir ! »

L’usine de papier quasi centenaire de Grand-Couronne, en Seine-Maritime, a mis la clef sous la porte. Un non-sens alors qu’elle était la seule entreprise à produire du papier journal 100 % recyclé de France. Les salariés, soutenus notamment par des organisations écologistes*, espèrent encore la sauver. Reportage.

  • collectif « Plus jamais ça » qui rassemble huit organisations syndicales et associatives : CGT, Attac France, Oxfam France, la Confédération paysanne, la FSU, Greenpeace France, Les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires.

 

Publié dans Accueil, Déchets | Mots clés , , , , |

BETONISATION de terres fertiles

« Sous prétexte d’excellence scientifique, on détruit les terres les plus fertiles d’Europe » – Mais plusieurs points de vue s’affrontent…pas si simple.

Sur le plateau de Saclay, au sud de Paris, une Silicon Valley à la française commence à émerger, engloutissant au passage des terres agricoles, détruisant des hôpitaux et des services publics de proximité pour les regrouper en un lieu unique, au plus près des futures start-up.

Bienvenue sur le plateau de Saclay ! Ici la recherche, les entreprises, les universités, les laboratoires se côtoient au plus près en quête d’excellence. Et qui pourrait être contre ? À première vue, ce projet n’a rien d’un Europa city, le projet abandonné de centre commercial gigantesque qui a failli dévaster des terres agricoles dans le Val d’Oise. Celui-ci avait suscité une forte opposition des riverains et des militants écolos. Bien que moins médiatisées, les craintes et la contestation des habitants du plateau de Saclay existent tout autant. Depuis le 18 octobre, des agriculteurs locaux ont mis à disposition leurs terres pour accueillir un camp d’une semaine visant à préparer la suite de la résistance sur le plateau…LIRE L’ARTICLE

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , , |

DECHETS DU BTP – une condamnation

Parmi les dossiers que nous transmettons aux services de l’Etat, et qui aboutissent en justice, celui de Tarnos (Landes) et de la Société luzienne de travaux publics nous a beaucoup occupés, ainsi que la Sepanso.

A suivre, le dossier complet sur le ball trap de Tarnos pour lequel nous sommes passés au tribunal de Dax. DOSSIER TARNOS balloct2019-1
La SLTP a été condamnée à 20 000 euros d’amende, à verser 5300 euros au CADE, 5300 euros à la Sepanso et à retirer les 25 000m3 de déchets.

Tarnos_TGIdax_SLTP_S.O.141020

Amende assortie d’une astreinte à remise en l’état…Vous lirez utilement cet article du journal Sud-Ouest rappelant les faits et le dernier jugement. Malgré tout, la gestion des déchets du BTP est un combat qui paraît sans fin pour le CADE…Notre préoccupation n’est pas de gagner des procès, mais bien que ces habitudes polluantes de décharges sauvages (remblais illégaux) dégradant l’environnement cessent enfin.

 

Publié dans Accueil, Décharges homologuées, Déchets, Dépôts sauvages | Mots clés , |