Linky, encore Linky, toujours Linky

Linky, encore Linky, toujours Linky

Le 11 juillet dernier le CADE participait à une manifestation à Capbreton contre l’installation du câble électrique du projet d’interconnexion électrique France-Espagne « Golfe de Gascogne », un des 173 projets d’infrastructures énergétiques définis en 2015 par la Commission européenne pour mettre en place une union de l’énergie et le CADE y donnait les diverses raisons pour lesquelles, depuis 2017, il avait donné un avis défavorable contre ce projet.

En particulier le CADE faisait remarquer que l’objectif principal du projet qui consistait à échanger 10% des capacités totales d’interconnexions était déjà satisfait en 2015 et qu’il était plus opportun de consacrer les efforts, par exemple, au développement des économies d’énergie.

Il est évident que ces projets devaient faciliter le développement du marché global de l’électricité dans le marché européen de l’énergie[1][2], le développement des bourses d’échanges de l’énergie[3] pour, évidemment, permettre au consommateur de bénéficier de mesures équitables !

Depuis nous avons vu apparaitre différents nouveaux noms dans les offres d’électricité à meilleur prix  : Engie, Total direct énergie, Leclerc énergies, toutes plus attrayantes les unes que les autres  vantant des mixes énergétiques comme toutes plus écologiques les unes que les autres.

Ainsi E. Leclerc énergies propose le KWh à prix coutant.

Mais attention, il semble que seuls les consommateurs disposant de compteur Linky peuvent bénéficier de cette offre [4].

La raison n’est-elle pas due au fait que ce compteur permet de pratiquer ce que l’on appelle de l’effacement électrique, c’est-à-dire réduire la puissance qui vous est contractuellement  disponible lorsque vous ne l’utilisez pas entièrement, de manière à rendre la puissance non utilisée disponible pour d’autres usages.

Par exemple la renégociation de cette puissance non utilisée sur les bourses citées plus haut.

J’avais oublié de préciser que parmi les 173 projets d’infrastructures énergétiques 3 étaient orientés vers les compteurs intelligents dont la version électrique française est le Linky.

[1] https://www.eex.com/en/

[2] https://opera-energie.com/powernext-comprendre/

[3] https://www.epexspot.com/en

[4] https://www.moneyvox.fr/actu/85278/electricite-les-clients-de-leclerc-au-pied-du-mur

Publié dans Accueil, Distribution, Énergie, Linky, Réseaux |

Transfert du centre d’oncologie de Bayonne : contribution du CADE à l’enquête publique

Une enquête publique concernant le transfert du centre d’oncologie de Bayonne vers l’avenue du 14 avril 1814 (il est actuellement situé sur les allées Paulmy) est en cours. Elle  se termine le jeudi 22 juillet.

Lien pour participer ici.

Le CADE considère que les critères de choix du site ne sont pas suffisamment détaillés, ce qui ne permet pas de comprendre pourquoi des terrains déjà artificialisés n’ont pas été retenus. Par ailleurs, la collectivité se défaisant d’un terrain public sur l’avenue du 14 avril 1814, nous pensons que la transparence sur les opérations foncières doit être totale.

Voici la contribution du CADE en entier: Lire la suite …

Publié dans Accueil |

DECHETS – Issue d’un dossier au tribunal – St Pée 4 dépôt sauvage

Concernant les dossiers de décharges sauvages, le CADE poursuit sa politique d’ester en justice afin que les Services de l’état avancent dans le traitement de situations récurrentes en Pays basque et Sud des Landes: il n’est pas possible de laisser perdurer des situations où il serait préférable pour le BTP d’abandonner ses déchets dans la nature plutôt que de les déposer, faire traiter et valoriser en décharges homologuées. 

Ce ne sont pas des décisions faciles à prendre, elles demandent de documenter les dossiers, d’assurer avec la population une observation rigoureuse et un suivi, mais c’est la seule solution à ce jour pour faire respecter la loi et que notre territoire cesse d’être un dépotoir, les décharges sauvages polluant les sols et l’eau. Notre plus vif souhait à partir de cette stratégie: que la loi concernant la mise en décharge homologuée des déchets du BTP soit respectée, les inertes triés et valorisés en économie circulaire…

C’est ainsi qu’un nouveau jugement nous est favorable. CADE Dossier St Pée 4 N° 20117  – Saint Pée4[13604] Délibéré du TGI de Bayonne du 6 juillet 2021 – La société IRACHABAL est condamnée à 40 000 € d’amende dont 20 000 e avec sursis – Les agriculteurs YANCI et TELLECHEA sont, eux condamnés à 2 000 € d’amende avec sursis. La demande du CADE est déclarée recevable, soit : – 7 000 € pour préjudice écologique,  – 2 000 € pour préjudice écologique,  – 1 000 € au titre de l’article du CPP, (sous réserve que la société IRACHABAL fasse appel de cette décision).

 

Publié dans Accueil, Déchets, Dépôts sauvages | Mots clés , , , , |

ENERGIE – transport de matériaux radioactifs

Des milliers de convois nucléaires à très forts enjeux de sûreté circulent chaque année sur les routes et rails de France, aux risques des convoyeurs et à proximité des populations. Sud-Rail dénonce une érosion de la culture de la sécurité, tandis que Fret SNCF fait valoir son droit au silence.

LIRE ce très intéressant article qui éclaire un laisser-aller qui questionne dans ce domaine…Sans crier gare, des convois radioactifs traversent les centres-villes (reporterre.net)

 

Publié dans Accueil, Déchets, Énergie, Transport | Mots clés , , , |

ENERGIE – consultation EPR de Flamanville

Ce 8 juillet, une consultation du public courant jusqu’au 22 juillet a été ouverte concernant la demande d’autorisation d’exploitation de l’EPR de Flamanville. Délai extrêmement court, dossier creux : pour EDF et le gouvernement, cette consultation n’est qu’une simple étape formelle. Pourtant, la question de la pertinence de l’EPR de Flamanville se pose plus lourdement que jamais. ARTICLE 

Une décision considérée comme déjà acquise ?

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie | Mots clés , , , |

Un Data center consomme l’eau et l’énergie électrique, le saviez-vous?

« Les Datacenters sont des installations qui peuvent présenter des dangers pour les riverains et leur santé, la sécurité, la salubrité publique, l’agriculture, la protection de la nature et de l’environnement, la conservation des sites et des monuments. » Voici le lien vers la pétition portée par PJC 91contre la construction du Data center Amazon de Brétigny: link.infini.fr/nondatacenter .

Merci de partager la pétition dans vos réseaux! petition.territoiresenliens.org (http://link.infini.fr/nondatacenter)
NON AU DATA CENTER D’AMAZON A BRETIGNY !

TEXTE PETITION: Nous connaissons actuellement une crise sans précédent. Depuis le début de l’année 2020, Amazon a vu ses ventes exploser.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Énergie | Mots clés , , , , |

« Les mondes d’après »- En finir avec la démesure métropolitaine

EN DEBAT, EN REFLEXION…En finir avec la démesure métropolitaine – « On vient de l’apprendre, certaines métropoles internationales s’enfoncent sous le poids du béton et de l’exploitation des sous-sols (Science, janvier 2021).
A proprement parler, cette démesure de la civilisation urbaine devient écocidaire, et ce n’est pas l’avancée des bulldozers qui convaincra du contraire (https://blogs.mediapart.fr/…/le-grand-paris-est-un-ecocide).
Or, si l’exode urbain était à bas bruit depuis quelques décennies, il s’est révélé dans plusieurs pays lors de la pandémie, mais de manière totalement inégalitaire. Voilà de quoi mettre enfin en débat le futur d’une société écologique post-urbaine (https://www.post-urbain.org/).
C’est l’objet du débat avec Guillaume Faburel, enseignant-chercheur et coordinateur des Etats généraux qui se tiendront sur le sujet début octobre avec 30 organisations et collectifs qui pensent sérieusement les futurs de la terre, de la Terre . »
Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Energie-climat | Mots clés , , |

[ISDS – Traite ONU] Radar du devoir de vigilance – Edition 2021

Paris, 7 juillet 2021 – Le CCFD-Terre Solidaire et Sherpa publient aujourd’hui la troisième édition du Radar du devoir de vigilance. Selon les recherches menées par les deux associations, au moins 263 entreprises seraient soumises à cette loi visant à prévenir et réparer les violations aux droits humains et à l’environnement commises à l’étranger par des entreprises françaises. Notre étude recense 6 entreprises ayant fait l’objet de mises en demeure ou d’assignations en justice, ainsi que 44 entreprises qui n’auraient toujours pas publié le plan de vigilance exigé par la loi.

Une loi contre l’impunité des multinationales 

Depuis le 27 mars 2017, la loi sur le devoir de vigilance impose une obligation de vigilance  aux entreprises comptant plus de 5.000 salarié.es en France ou plus de 10.000 salarié.es dans le monde. Cette loi vise à prévenir les atteintes graves envers les droits humains et l’environnement qui résultent des activités des grandes entreprises françaises, y compris via leurs filiales, fournisseurs ou sous-traitants établis de par le monde. Cette loi se fonde sur deux obligations : une obligation de comportement vigilant, d’une part, et une obligation de transparence, d’autre part, par la publication d’un plan de vigilance.

Un outil, le radar du devoir de vigilance

COMMUNIQUE – « Nous avons publié, avec Sherpa, hier, l’édition 2021 du radar du devoir de vigilance, pour essayer de suivre la mise en œuvre de la loi sur le site https://plan-vigilance.org

Verdict : 263 sociétés soumises à la loi – 44 sans aucun plan de vigilance identifié depuis 4 ans -7 procédures de mise en demeure et/ou d’assignations en justice

!! Deux nouveautés cette année :

  • Avec Amnesty, nous avons envoyé des courriers à toutes les entreprises qui n’avaient jusque-là rien publié. Certaines ont répondu, d’autres pas. Leurs réponses valent parfois vraiment le détour. Notre rapport qui analyse les réponses des entreprises, et qui établit nos recommandations : https://plan-vigilance.org/wp-content/uploads/2021/07/2021-07-05-Radar-DDV-Rapport-2021.pdf
  • Pour répondre aux journalistes, aux élu.es, au grand public pour présenter les actions devant la justice, et le potentiel de la loi pour exiger des comptes de la part des entreprises devant les tribunaux, nous avons publié des fiches sur tous les cas, et un document qui les récapitule.

La page sur le site qui recense toutes les affaires en cours, avec des fiches individuelles https://plan-vigilance.org/les-affaires-en-cours/

Le dossier qui compile tout https://plan-vigilance.org/wp-content/uploads/2021/07/A4-VF-FICHES-FR-020721-V3.pdf

En espérant que cet outil vous permettra un accès facile aux plans, à la liste des entreprises concernées, et facilitera votre plaidoyer / communication via le nouvel onglet « affaires en cours ». »

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Energie-climat | Mots clés , , , |

Contre la ré-intoxication du monde, des jardins ouvriers aux dissidents des entrepôts Amazon

Point de vue – « « La crise climatique est aujourd’hui, au mieux, traitée uniquement comme une opportunité pour les affaires pour créer de nouveaux emplois verts, de nouveaux marchés et technologies verts. » »

(image B.D. « Les vieux fourneaux » n°6 Dargaud)…le Club de Mediapart offre le spectacle d’une galaxie de luttes dont la créativité et la radicalité protègent, comme un dernier rempart, du désarroi total. Un article illustre cette galaxie de résistances locales.

ARTICLE  à lire- Quelques luttes locales inventoriées, ce n’est pas exhaustif, juste un début de panorama des efforts citoyens et associatifs pour résister, y compris à la croissance verte – (Dommage que cela ne se soit pas traduit récemment par un résultat dans les urnes: mais qui connaît les programmes?)

EXTRAITS – « La vigueur d’un tel discours protège, comme un dernier rempart, du désarroi total. Dans le Club, à l’image de ces mots offensifs, s’exprime à bas bruit et sur un mode apparemment éparpillé, le spectacle d’une telle combativité. Des zadistes aux zapatistes, en passant par la galaxie de combats localisés – contre la conquête du béton sur la biodiversité, contre un nouvel entrepôt Amazon, une autoroute ou un mégaprojet commercial – à l’échelle du Grand Paris ou d’un petit village de l’Aveyron, de l’île d’Oléron à la Guyane, les pieds dans la boue ou au tribunal… Derrière le fatras des stratégies apparemment inaccordables, la créativité des luttes qui se déploie sous nos yeux, ainsi qu’un frémissement de coordination entre des expériences apparemment éloignées, empêchent de sombrer tout à fait.

« Loin des ministères et des sièges épais du CAC40, hors du champ des micros d’une sphère médiatique en roue libre, il s’en passe des choses… pour peu que l’on s’y intéresse. » Le dernier appel à « agir contre la réintoxication du monde » publié dans le Club le 4 juillet dernier invite à régler la focale sur l’archipel des luttes dédaigné par les médias dominants. « Partout, localement, des foyers de résistance se multiplient et émergent là où les industriels souhaitent étendre leur emprise ».  « 

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Déchets, EAU, Énergie, Pollution, Télécommunications, Transport | Mots clés , , , , |

NON LGV! C’est reparti! Mobilisation le 19 juillet, Tour de France

« Voici une belle initiative citoyenne pour exprimer l’opposition au projet de LGV (Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne) des habitants menacés par ce projet pharaonique »(GPII), auquel nous nous opposons toujours, forts des mobilisations, du peu de gain de temps espéré, et des conclusions de l’enquête publique notamment pour le tronçon Bordeaux – Espagne: la ligne existante est loin d’être saturée!).
N’hésitez pas à y participer et à diffuser ce message le plus largement possible !
COMMUNIQUE –  « Veuillez trouver ci-joint un communiqué afin d’exprimer notre opposition à la LGV en marge de l’étape 19 du Tour de France le 16 juillet.
Nous espérons que vous participerez à cette initiative citoyenne d’une manière ou d’une autre, soit le jour J en tenant une affiche NON LGV, soit en repartageant ce mail à nombreux de vos contacts. » Affiche Non LGV à imprimer[13544]   Communiqué non LGV V1[13545]

Publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , |

Abattage des arbres d’alignement – protection détricotée

ARTICLE REPORTERRE – Débattue actuellement au Sénat, la loi 4D sur la décentralisation contient une disposition qui « enrage les écologistes » : la simplification de l’abattage des arbres d’alignement, qui bordent nos routes et nos boulevards. La raison ? Ils gênent la construction d’infrastructures…. »La loi « 4D » [1] débattue depuis mercredi 7 juillet au Sénat. Le gouvernement a profité de ce texte sur la décentralisation pour introduire une disposition complètement hors sujet qui vise à « simplifier » l’abattage des arbres d’alignement, qui bordent nos routes et nos boulevards. C’est un petit article [2], glissé en douce, noyé au milieu de quatre-vingt-trois autres, perdu dans le flot des propositions. »

« Les arbres d’ornement ont des fonctions écologiques. Ils stabilisent les sols, purifient l’air et atténuent les îlots de chaleurs. » Wikimedia Commons/CC BY 2.0/Jeanne Menjoulet – Commentaire d’un responsable du CADE: « N’oublions pas, non plus, que les arbres, après avoir été  de redoutables agresseurs de voitures, sont maintenant des empêcheurs de propagation de la 5G. Certaines villes pilotes en matière de 5G peuvent en témoigner. Mais pourquoi donc les arbres ne poussent ils pas sous terre ? » Lire la suite …

Publié dans 5G, Accueil, Agriculture-Alimentation, Transport | Mots clés , , , |

Interconnexion électrique par le Golfe de Gascogne: compte-rendu de réunion publique

RTE (Réseau de Transport Electrique) a procédé à une restitution d’étude, concertation et présentation du fuseau de moindre impact lors d’une réunion publique le 10 juin. Où en sommes-nous aujourd’hui?

Le CADE y a participé, et noté qu’il s’agissait en fait d’une réunion d’information faisant partie de la « concertation » jusqu’en 2022, où l’Enquête publique sera, en réalité, le nouveau temps d’expression formelle des oppositions à ce GPII (le premier temps était la mise en ligne des observations écrites: notre contribution enregistrée sur le site Inelfe argumentaire THT[13407])….Cette conception n’est pas anodine, puisque le représentant de RTE a voulu conclure à un bon climat de concertation avec les associations sur cette réunion concernant le contournement terrestre de Capbreton, omettant ainsi de préciser que des associations sont opposées à l’ensemble du projet, de A jusqu’à Z: que la partie maritime ait déjà été autorisée par agrément ministériel ne change rien, le contournement terrestre n’est pas plus accepté! Nous avons dû le rappeler en fin de réunion (1H55…), lors de sa conclusion: c’est le projet global que le CADE rejette! VIDEO MEDIA40 

LE « DIRE D’EXPERT » – …Et de fait, la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) avait demandé, prenant en compte les protestations sur les communes impactées par l’option terrestre, notamment Capbreton, un « Dire d’expert » afin de vérifier la bonne foi de RTE: l’option maritime de franchissement du canyon « le Gouf » était-elle légitimement abandonnée? A cette question, l’étude a répondu oui, compte tenu de la réalité des mouvements des parois et du fond marin, la pose du câble au fond ou par forage dirigé étant impossible à sécuriser.

Les oppositions dans la salle ont concerné la concertation: comme le pointe la Cour des comptes, les concertations ne permettent pas de remettre en cause le projet puisqu’il y a un agrément ministériel (Amis de la Terre); des millions sont dépensés en pure perte puisque l’instabilité de ce Gouf est connue de l’Ifremer depuis 2014 (La CNDP. précise qu’il a cependant fallu une autre étude pour les flans et glissements); on n’a pas pu intervenir sur le cahier des charges puisqu’à aucun moment l’étude de faisabilité pour obtenir la subvention de l’U.E. au titre de la performance technologique de franchissement du Gouf n’a été rendue publique…et y en a t-il seulement une? Où est l’étude prouvant la faisabilité pour obtenir la subvention européenne initiale?

Ce projet est extrêmement coûteux, 1Md700 au total, dont l’apport de 700Mns de l’U.E. pour le saut technologique: que devient alors cette subvention si le franchissement du Gouf est abandonné au profit d’un contournement terrestre? A ce jour, RTE. répond qu’elle n’est pas remise en cause par l’U.E. Voilà bien un levier possible, de notre point de vue, pour les opposants, voire les représentants élus…

Le reste de la « concertation », a donc consisté pour RTE. à présenter le fuseau de moindre impact aux habitants présents (deux autres étant écartés, évitant l’habitat résidentiel et les « Barthes » zones humides); finalement un câble sous-terrain, s’écartant des zones urbaines denses, s’appuyant sur les infrastructures routes et pistes existantes, avec forage dirigé en zone naturelle, et sans impact sur les activités nautiques…de quoi se plaint-on?

Le fuseau de moindre impact (concertation Fontaine Préfecture) pourrait être validé par le Ministère cet été; 3 réunions publiques sont prévues (2 en Gironde, 1 dans les Landes, le CADE y est invité) avant dépôt de demande d’autorisation à l’automne.

ANNEXE 1- article récent de Sud-Ouest et citant le CADE sur le sujet Interconnexion Composition1[13334]

ANNEXE 2 – ci-dessous les pages du document mis à disposition lors de cette réunion publique – vidéo de présentation du projet Le contournement du canyon de Capbreton – YouTube Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie | Mots clés , , , , , |

Interconnexion électrique par le Golfe de Gascogne…ça se crispe côté associations

Appel au rassemblement du 11 juillet PAYS LANDAIS Hossegor/ Capbreton / Seignose / Benesse marenne / Angresse

Nous vous rappelons que le CADE s’est opposé dès 2017 à ce projet, qu’il a organisé une réunion publique à la MVC du Polo avec nos amis de Gatica, en Espagne,  où doit aboutir cette connexion. argumentaire THT[13407]  Aussi c’est tout naturellement que nous nous joignons à cet appel. Que toutes celles et tous ceux qui le peuvent se joignent à cette initiative. Faites suivre l’invitation: 11 juillet 9h30 plage des Océanides à CAPBRETON.

« Face au dernier rapport du GIEC qui est alarmant, les experts de l’ONU appellent à un état d’urgence face au réchauffement climatique. Malgré un travail de concertation avec la RTE pour les obliger à un tracé de moindre impact, les associations environnementales, Le CADE, les Amis de la Terre, la SEPANSO, Le Groupe National de Surveillance des Arbres (Gnsa), Egaliterre tirent la sonnette d’alarme sur les grands projets inutiles et imposés comme celui de l’interconnexion du Golfe de Gascogne qui se retrouve être une atteinte à la biodiversité sur terre et en mer;

Un appel au rassemblement est lancé le 11 juillet 9h30 plage des Océanides à CAPBRETON pour une chaîne humaine en faveur du climat.

Cette action sera symbolique par un message en direction de L’EU et du ministère de la transition écologique, les décisions politiques face à l’urgence climatique doivent changer. Nous ne pouvons plus ignorer les dernières recommandations des experts de l’ONU qui rappellent les effets imminents du dérèglement climatique qui sont amplifiés. »

Publié dans Accueil, Energie-climat | Mots clés , |

Recycler les déchets métalliques faiblement radioactifs

Pour anticiper la saturation du Cires, une évolution de la réglementation est en cours pour permettre le recyclage de déchets métalliques très faiblement radioactifs. Un technocentre dédié pourrait ouvrir à Fessenheim d’ici 2030, suscitant de nombreuses inquiétudes chez les antinucléaires. UN ARTICLE DE REPORTERRE

[2/2 Déchets faiblement radioactifs : qu’en faire ?] Pour anticiper la saturation du Cires, seul centre français de stockage destiné aux déchets de très faible activité (TFA) radioactive, des perspectives se dessinent : créer un nouveau centre de stockage, ou valoriser les métaux TFA. Recycler les déchets métalliques faiblement radioactifs ? Le débat s’ouvre (reporterre.net)

• Volet 1 : Les déchets faiblement radioactifs s’accumulent sans bonne solution

Publié dans Accueil, Décharges homologuées, Déchets, Pollution industrielle | Mots clés , , , |

LGV – saucissonnage de projet et mise en perspective avec l’A65

…Donc, Rousset, libéral amateur d’autoroutes et de LGV, à l’instar de Delga en Occitanie, dit être « prioritaire » la nouvelle LGV du GPSO, avec son volet Bordeaux / Toulouse puis Bordeaux / Frontière espagnole. (IMAGE Article Sud-Ouest récent 29/06 Bordeaux /Toulouse).

Une courte vidéo remet « les points sur les I », si nous ne voulons pas avoir la mémoire courte: Rousset, encore faut-il s’en souvenir, décrétait que l’A65 était d’utilité publique, indispensable à la création d’emploi et tellement attendue par les populations pour désenclaver (retenez bien ce maître-mot) le territoire; ce décideur est un visionnaire, comment lui faire confiance! VIDEO https://fb.watch/v/2W0TlOH11/

Car ce qui risque d’être désenclavé, c’est surtout le porte-monnaie des contribuables destiné (« à l’insu de notre plein gré ») à renflouer les caisses d’une entreprise privée! Bien entendu, et comme les associations opposantes l’avaient annoncé, le projet A65 n’était pas rentable…mais bon, Rousset c’est le vieux monde qui bétonne, et à son 5ème mandat, il en est encore à vouloir des « danseuses ». Donc, il a voulu, contre les populations, l’A65; maintenant, il s’entête, et toujours contre les populations plus sages que lui, il veut SA nouvelle « danseuse », la LGV.

C’est ainsi que la stratégie des pro-LGV, pour diviser et diminuer la coordination des oppositions, a saucissonné le GPSO: Bordeaux /Toulouse, Bordeaux / Hendaye, contournement nord de Toulouse AFNT, contournement sud de Bordeaux AFSB…On lira utilement ce qui  se passe.  Cette fois, c’est l’AFSB qui est en discussion au conseil de Bordeaux Métropole. Une convention de financement pour une étude de faisabilité est proposée au Conseil du 9 juillet. Lire la suite …

Publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , |

Dragage du lac d’Hossegor

« Par une décision du 26 mai 2021, le tribunal administratif de Pau a mis fin à un contentieux engagé par l’association Sepanso Landes, depuis de nombreuses années, contre le projet de dragage du lac d’Hossegor. L’utilité publique et la qualité environnementale du projet sont reconnues, le tribunal rejetant les recours de la Sepanso en validant l’argumentation scientifique et environnementale de la Communauté de communes Macs.

Entre novembre 2018 et mars 2019, le dragage du lac de près de 92 000 mètres cubes de sable avait entraîné une action en justice de l’association environnementale, dénonçant les risques de pollution et l’impact sur la faune et la flore d’une telle opération. Les tonnes de sable ont servi à consolider le pied de dune de la plage du Santocha de Capbreton pour lutter contre l’érosion côtière. Pour l’aspect faune et flore, Macs avait mis en place des zones de protection des herbiers de zostères et des oiseaux, une démarche avait été validée par les divers services (ARS, CNPN, Ifremer, etc.) et encadrée par le préfet de l’époque.

« Le tribunal rejette ainsi l’ensemble des (très nombreux) moyens soulevés par la Sepanso, comme non fondés et non étayés, la Sepanso n’apportant aucun élément tangible à l’appui de ces allégations », précise la Macs dans ce communiqué. »

 

Publié dans Accueil, Déchets, EAU | Mots clés , , |

Qualité des eaux de baignade: appel à votre vigilance!

L’association Coordination Santé Environnement Pays Basque, adhérente du CADE, souhaite vous associer à une campagne d’observation; vous trouverez sur le site: www.vaguetoxique.com 

« Enquête sur l’incidence de la qualité des eaux de la côte basque » – le lien et le texte pour le questionnaire en ligne sur les infections après activité nautique. 

Ci-dessous également, les liens pour d’autres articles récents (mai et juin) sur le sujet de la pollution des eaux de baignade, fait récurrent d’année en année…

Pollution de la Côte Basque : quelles solutions ?

Eaux troubles

Pavillon Noir pour nos Stations d’Epurations ( STEP)

Le Pavillon bleu du Greenwashing

Algues sur le littoral Basque

Depuis quelques années, nous constatons la dégradation des eaux au pays basque, malgré la floraison des pavillons bleus  avec pour conséquence l’émergence de maladies après activité nautiques. Celles-ci sont niées par les responsables politiques car souvent traitées par automédication  et donc  sont ignorées par notre agence régionale de santé . De plus, en saison estivale le personnel soignant est débordé et n’a pas le temps de faire le lien avec la pollution des eaux.

Face à ce constat, un réseau de citoyens basques (professionnels de santé et de l’environnement)  a mis en place ce questionnaire strictement anonyme (votre mail ne sera pas enregistré)  visant à collecter de façon structurée les observations de la population locale et des usagers du milieu maritime afin d’évaluer la fréquence et les périodes d’apparitions de symptômes suite à une activité littorale (baignade, sport de glisse, surf, plongée, pêche…).

https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSenVFSzWcSW3M7OwEMCtTkbBJPUpso3sCnRNWmbcTQFTONnYQ/viewform

Plus vous serez nombreux à répondre, mieux nous sensibiliserons les pouvoirs publics sur ce sujet !

 

Publié dans Accueil, EAU, Eau - Santé Qualité, qualité | Mots clés , , , , |

ENERGIE – Le point nécessaire, urgence à se saisir de la question de son devenir!

Concernant l’énergie électrique et la transition énergétique, voici un gros dossier en 3 parties, qui compile les préoccupations du moment: et il y a urgence à informer, c’est maintenant que cela se joue. Merci de diffuser, partager largement ces informations, voire d’interpeller rapidement la représentation nationale si vous le pouvez.

Tout comme l’eau, l’énergie est un bien commun devenu vital dans nos société; et si la sobriété, en lien avec l’acceptation sociale pour les plus démunis, est le sujet qui devrait nous occuper, les mauvais coups s’appellent financiarisation, privatisation, disparition du service public et sa cohorte de problèmes prévisibles: inflation des tarifs, fin des péréquations territoriales, difficulté de maintenance et sécurité des installations…quand la mise en concurrence échappera au contrôle et pouvoir de l’Etat.

DOSSIER ACTUALISE

-Tout d’abord, HERCULE; le gouvernement, devant les protestations politiques et surtout de l’intersyndicale, offensives contre le démantèlement du Service public de l’énergie, a semblé renoncer et parlé pour juillet d’un « Projet de Loi simplifiée »; hors, nous savons que des décisions prises par l’Etat avec la Commission de Bruxelles peuvent avoir un effet rétroactif. ARTICLE SUD-OUEST Grand EDF 20260702 SO EDF[13335]. Le texte à suivre doit vous éclairer sur le peu de crédit à accorder à cette annonce alors que la France négocie les aides d’Etat contre d’importants abandons de souveraineté décisionnelle: GRAND EDF AK 29 JUIN 2021[2305843009220413372]

-Alerte: un boulevard libre-accès au nucléaire par détricotage des codes de la santé, de l’environnement et de l’urbanisme; « Pendant que les médias, les institutions sanitaires et politiques moulinent la cervelle des citoyens avec un virus le gouvernement continue de prendre en rafale des décrets échappant à tout contrôle. Cette fois-ci, le 29 juin 2021, un décret de dérogation au code de l’urbanisme va permettre l’implantation d’installations nucléaires en zone urbanisée y compris là où résident des populations ! Les ministres de l’écologie et du logement ont signé (…). Tout le territoire est à présent à la merci de la prédation du nucléaire. C’est la radioactivité dans votre jardin ou sur le balcon. La démence préside au pouvoir autocratique politique et des lobby. » Lire la suite

-Un rappel sur les méfaits de LA CHARTE DE L’ENERGIELe Traité sur la charte de l’énergie (TCE) est un traité peu connu, mais aux effets nocifs considérables : c’est une arme juridique puissante aux mains des investisseurs et entreprises du secteur des énergies fossiles leur permettant de dissuader et/ou sanctionner les pouvoirs publics lorsque ceux-ci veulent prendre des mesures favorables à la lutte contre le réchauffement climatique et à la transition énergétique. Ils utilisent pour cela une forme de justice parallèle (ISDS) très favorable que le TCE leur garantit (voir la vidéo et les ressources ci-dessous). Jugez par vous-même, parmi des dizaines de cas :

  • Les Pays-Bas décident de sortir progressivement du charbon : la multinationale allemande RWE les poursuit et réclame 1,4 milliard €
  • L’Italie interdit les plateformes pétrolières près des côtes : une entreprise britannique réclame jusqu’à 350 millions de dollars d’indemnisation
  • La France envisage de rogner sur les droits acquis des industriels des énergies fossiles ? Ceux-ci menacent d’utiliser le TCE et obtiennent l’affaiblissement de la loi Hulot sur les hydrocarbures.

Disons STOP ! Il est temps de sortir de ce Traité obsolète, dangereux et climaticide. Exigeons de l’UE et de la France qu’elles se retirent du Traité sur la charte de l’énergie dans les plus brefs délais. La pétition atteint aujourd’hui 1 024 826 signatures, c’est une réussite, relayez-la!

POUR EN SAVOIR PLUS SUR CETTE ACTUALITE 

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie | Mots clés , , , , |

Coup de pouce à ELB: accaparement des terres agricoles

Une pétition: Pétition : Stop à l’accaparement des terres agricoles aux portes de Biarritz (mesopinions.com)

« L’occupation des terres agricoles de la propriété « Yves Borotra », sur la commune d’ ARBONNE, a démarré le 23 JUIN 2021. Le syndicat agricole Euskal Laborarien batasuna (Confédération Paysanne du Pays Basque) a été informé officiellement par la SAFER qu’un bien agricole était vendu pour la somme de 3,15 millions d’EUROS. Il comprend une maison d’habitation en cours de rénovation, l’ancienne maison des fermiers, inhabitée aujourd’hui, et des parcelles agricoles d’un peu plus de 15 HA.

L’ensemble est estimé à 800 000 euros par la SAFER soit 4 fois moins que le prix de vente spéculatif. L’acheteuse,  Diane de l’Espée est retraitée et n’exerce pas d’activité agricole. De ce fait, elle n’a  pas la légitimité pour acheter ces terres, d’autant plus qu’elle n’a pas de projet agricole alimentaire.

Ces terres présentent un très fort potentiel agricole, avec peu de relief et dont une douzaine d’ha d’un seul tenant. (peu courant au Pays Basque où les parcelles sont morcelées). On pourrait y installer plusieurs maraîchers, et ou des arboriculteurs. Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , , |

Le lobbying pronucléaire a infiltré les réseaux

Le lobbying pronucléaire a infiltré les réseaux jusque dans nos cercles de réflexion associatifs ou plus récemment dans les réseaux politiques à des fins programmatiques, c’est une réalité à prendre en compte. L’enjeu de l’élection présidentielle à venir renforce cette lutte d’influence très sensible aujourd’hui à l’interne des organisations. Trois arguments servent de support principaux à la réhabilitation défensive du nucléaire: le nucléaire serait une énergie propre, disponible et décarbonée, alors que les EnR peineraient à remplir les mêmes critères. Le projet de société sans sobriété, auquel appartient le nucléaire, se cache souvent aussi derrière la technicité des arguments contre les EnR…

« Pour les auteurs de cette tribune, parmi lesquels Attac et le réseau Sortir du nucléaire, l’industrie d’État qu’est le nucléaire tente d’imposer ses « avantages » pour préserver le climat, au prix d’informations souvent tronquées, approximatives ou mensongères. Au centre de ce travail de réhabilitation, les auteurs désignent Jean-Marc Jancovici et ses réseaux. » DECONSTRUCTION
https://reporterre.net/Jancovici-une-imposture-ecologique

Publié dans Accueil, Energie-climat | Mots clés , , , |