Mercredi prochain conférence sur la 5G

Publié dans 5G, Accueil, Télécommunications |

Contre le projet de surf park – 28 septembre à Guéthary

Réunion d’information contre le projet de surf park 

Evènement Facebook pour inviter à participer à la réunion d’information contre le projet de surf park à Saint Jean de Luz LUNDI 28 SEPTEMBRE à 20h30 au cinéma de Guéthary. Entée libre et masquée !

>>> https://www.facebook.com/events/361829268196577

A partager massivement, merci.

Publié dans Accueil, Eau - Urbanisme, Énergie | Mots clés , , |

Biodiversité : « Le déclin se poursuit » et la France ne fait (presque) rien

Le vivant s’effondre, et nous regardons ailleurs. Article REPORTERRE

« Le déclin de la biodiversité se poursuit », alerte un rapport du Conseil économique, social et environnemental. Ses auteurs taclent le gouvernement qui n’a « pas pris ses responsabilités » face à l’« urgence ». D’autant que les outils législatifs pour protéger le vivant existent mais ne sont pas appliqués.

« Le dérèglement climatique est entré dans le viseur des responsables politiques, mais la biodiversité est restée sur le bord du chemin », constate, amer, Allain Bougrain-Dubourg, l’un des deux auteurs de l’avis du Cese.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , , , |

Actualité du Projet d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne

Projet d’interconnexion électrique entre la France et l’Espagne par le Golfe de Gascogne – Vous le savez, le CADE et ses partenaires rejettent ce projet (Retrouvez nos arguments en catégorie ENERGIE https://www.cade-environnement.org/2019/11/05/tht-interconnexions-electriques-par-le-golfe-de-gascogne/). En terme d’obstacle, le Gouf de Cap-Breton est dur à sauter!

En conséquence, RTE ne renonce pas…Mais nous non plus, ni les populations et leurs associations, qu’ils en soient certains!

  • Voici ce que nous avons reçu, comme d’autres acteurs territoriaux:

« Fin 2019, vous étiez informés via une note d’information que suite à la découverte de l’instabilité des flancs du canyon sous-marin de Capbreton et aux résultats des dernières études qui s’en sont ensuivies, RTE décidait d’abandonner l’option de passage initialement retenue, à savoir un forage sous le canyon. RTE a donc recherché des solutions de contournement de cet obstacle naturel, par la mer, par la plage ou par la terre. Seule cette dernière solution est retenue par RTE au vu des risques techniques qui pèsent sur les autres options. Cette solution nécessite de rechercher un tracé de contournement terrestre sur la partie faisant face au canyon et représentant 5% du tracé validé en 2018 par le ministère de la Transition écologique et solidaire. En dehors de cette courte portion, le reste du tracé reste inchangé.

 Un dispositif de concertation va être proposé à la population concernée par cette modification du projet (Communes d’Angresse, Benesse-Maremne, Capbreton, Labenne, Seignosse et Soorts-Hossegor). Ce dispositif sera proche de celui proposé de octobre 2017 à janvier 2018 et M. Acchiardi, garant de la concertation nommé par la CNDP, continuera d’accompagner son déploiement. Inscrivez-vous aux temps de concertation en présentiel ou en digital à l’adresse suivante : https://forms.gle/ZVxVWToec7T9N5rR7

 A l’issue de ces échanges, RTE proposera à la validation ministérielle une modification ponctuelle de fuseau de moindre impact pour le contournement du canyon. L’étude d’impact pourra alors être mise à jour afin de déposer les dossiers de demandes d’autorisation auprès de l’administration. Cette phase d’instruction comprendra notamment une enquête publique au cours de laquelle vous serez sollicités pour vous exprimer.

 Conformément aux engagements pris dans le cadre du continuum de la concertation, RTE désire également continuer à informer et échanger avec les acteurs des territoires sur lesquels le projet reste inchangé.  L’équipe RTE, Etienne SERRES et Marc CHAMBILY, souhaiterait connaître vos attentes en matière de communication et de temps d’échanges pour poursuivre le dialogue avec vous. » Retrouvez toute l’actualité du projet sur le site internet dédié : https://www.inelfe.eu/fr/projets/golfe-de-gascogne

JOURNAL DU PROJET Dossier_Journal-RTE_N7-web

Publié dans Accueil, Énergie, Opérateurs, Réseaux | Mots clés , , , , |

Aéroport de Biarritz : rassemblement festif et populaire samedi 3 octobre

Communiqué de presse – Urgence climatique et sociale :

De BIZI! « Le samedi 3 octobre à 10H00, Bizi appelle à un rassemblement festif et populaire devant l’aéroport de Biarritz pour la réduction du trafic aérien et la reconversion de cette industrie.

L’impact de l’aviation civile sur le dérèglement climatique est nettement sous-évalué. Les chiffres habituellement retenus omettent les gaz autres que le CO2. La filière est ainsi responsable de plus de 7% de l’empreinte carbone de la France (1).

D’autant plus sous-évalué quand on voit les objectifs de croissance du secteur : depuis plusieurs décennies, le trafic aérien double tous les quinze ans et les projets de construction de nouvelles infrastructures aéroportuaires se multiplient dans le monde. En France, des projets comme l’extension du terminal 2 à Nice ou du terminal 4 à Roissy prévoient une augmentation respective du trafic de l’aéroport de plus de 50% d’ici 2030 et de 38% d’ici 2037… Lire la suite …

Publié dans Accueil, Energie-climat, Transport | Mots clés , , , , |

Un rapport d’OXFAM

Combattre les inégalités des émissions de CO2
La justice climatique au cœur de la reprise post COVID-19

« Si la pandémie de Covid-19 a mis à l’arrêt une grande partie des activités mondiales faisant ainsi baisser de manière non négligeable les émissions de C02 en 2020, ce répit pourrait être de courte durée. Ces dernières décennies, la crise climatique résultant de l’accumulation des émissions dans l’atmosphère a continué de s’aggraver. C’est le constat du nouveau rapport d’Oxfam qui met en lumière les inégalités extrêmes en matière d’émissions de CO2

Ce rapport révèle notamment qu’entre 1990 et 2015, les 10% les plus riches de la population mondiale ont été responsables de 52% des émissions de CO2 cumulées et que les 1% les plus riches sont responsables de deux fois plus d’émissions que la moitié la plus pauvre de l’humanité. » VOIR COMMUNIQUE ET RAPPORT https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/combattre-les-inegalites-des-emissions-de-co2/

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Climat | Mots clés , , , |

Dernière brochure du CADE sur le financement LGV du GPSO

Le CADE a rédigé un travail d’analyse de la situation actuelle concernant ce qu’il convient bien d’appeler: « L’arnaque du financement du GPSO en « Société de projet », le projet rejeté trouvant ainsi une possibilité de ressusciter aux yeux de ses derniers porteurs, dont le président de la Région Nouvelle-Aquitaine…

INTRODUCTION

La dette abyssale de la SNCF imposait aux irréductibles de ces GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés) que sont les lignes ferroviaires à grande vitesse (LGV) d’inventer de nouvelles ingénieries de financement pour alimenter leurs rêves.

Les projets de ligne ferroviaire à grande vitesse nécessitent de lourds investissements qui sont incompatibles avec la dette colossale de la SNCF qui s’élevait à 46,6 milliards d’euros fin 2017 et dont l’Etat en a repris à son compte 35 milliards malgré un endettement prodigieux.

Seuls quelques irréductibles continuent à promouvoir la construction de nouvelles LGV, certainement séduits par l’aspect grands chantiers de BTP plutôt que par le caractère ferroviaire de ces projets.

Alors, pour essayer de détourner l’attention sur le fait que l’endettement de la SNCF ne permet plus un investissement de l’État dans de telles grandes infrastructures on vante les mérites de sources et moyens de financement innovants.

Ne l’a-t-on pas déjà fait quand à la LGV Tours-Bordeaux ?

Mais ne nous y trompons pas c’est l’endettement du pays qui, de toute façon, est subordonné au développement de ces projets et non pas le transport au quotidien.

Analysons …CADE Brochure L’arnaque du financement du GPSO en Société de projet

LIEN PERMANENT SUR LE SITE – « Le projet de LGV », rubrique TRANSPORTS en haut d’écran: https://www.cade-environnement.org/le-projet-de-lgv/

 

Publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , |

Il est désormais possible de spéculer sur… l’eau

Eau. Spéculation. Vous ne rêvez pas.

De nouveaux produits financiers vont permettre de spéculer sur… l’eau. Alors même que deux tiers de la population mondiale devrait être confrontée à des pénuries d’eau d’ici 2025, le capitalisme financier vient s’attaquer à un de nos bien communs les plus précieux. Le développement de produits dérivés basés sur l’eau pourraient entrainer des spéculations. Spéculations qui pourraient avoir un impact haussier sur le prix de la ressource. Une hausse du prix de l’eau dans un contexte de réchauffement climatique pourrait avoir des conséquences dramatiques : sécheresses et canicules sans eau, privatisations, guerre de l’eau… On assiste bien, sous nos yeux, à la monétisation d’une ressource naturelle indispensable pour tous les êtres vivants. Un véritable scandale passé totalement sous les radars médiatiques.

La spéculation sur l’eau lancée en Californie, tout sauf un hasard: lire la suite du billet

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Droit à l'eau, EAU | Mots clés , , , , |

L’accord UE-Mercosur risque d’accélérer la déforestation, selon les experts

LIEN UTILE: ATTAC, Amis de la Terre… »Accord UE-Mercosur : après avoir dit Non à Paris, la France doit le bloquer à Bruxelles« 

Article Le Monde – La commission formée par l’ancien premier ministre Edouard Philippe a rendu des conclusions sévères quant à l’accord signé en 2019 entre l’Union européenne et le Brésil, l’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay.Par Julien Bouissou

(Déforestation de l’Amazonie dans l’Etat de Para, au Brésil, en 2019. NELSON ALMEIDA / AFP ) L’accord commercial entre l’Union européenne (UE) et le Mercosur est une « occasion manquée » en matière environnementale et sanitaire. C’est la conclusion sévère du rapport de la commission d’experts formée par l’ancien premier ministre Edouard Philippe, auquel Le Monde a eu accès, pour évaluer l’impact de l’accord de libre-échange sur le développement durable. Signé à l’été 2019 après vingt ans de négociation, il doit encore être ratifié par chaque Etat membre de l’UE et le Parlement européen avant d’être mis en œuvre.

Dans le document de 194 pages, remis vendredi 18 septembre au premier ministre, Jean Castex, l’hypothèse la plus probable retenue par les experts est celle d’une déforestation à un rythme annuel de 5 % pendant les six années suivant la mise en application de l’accord, soit un total de 700 000 hectares. Autrement dit, le coût environnemental mesuré à partir des émissions supplémentaires de CO2, à un coût unitaire de 250 dollars la tonne, serait plus élevé que les bénéfices économiques.

La commission fonde ses calculs sur la déforestation provoquée principalement par la création de pâturages pour augmenter la production de bœuf dans les quatre pays du Mercosur : le Brésil, l’Argentine, le Paraguay et l’Uruguay. L’élevage de bœuf y est en effet, bien souvent, la première étape de la déforestation avant de laisser place aux cultures agricoles.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat | Mots clés , , |

Les citoyens n’en veulent pas…

Selon un sondage publié ce jeudi matin, plus des 3/4 des Européens (France, Espagne, Allemagne, Pays-Bas), dont 78% en France, veulent que l’accord UE-Mercosur soit abandonné. (Données complètes et méthodologie disponibles sur : sumofus.org/eu-mercosur-poll)
> A cette occasion, l’Aitec et Attac France publient un communiqué qui, sur la base des exigences du collectif Stop CETA/Mercosur, appelle Emmanuel Macron a arrêter de faire semblant et à « stopper net » cet accord en construisant une minorité de blocage au sein du Conseil de l’UE. 
Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , , |

5G, 30 septembre prochain, Conférence à Bayonne avec Stephen Kerckhove

Mais quels sont impacts sanitaires et écologiques de la 5G ?

A l’heure actuelle, aucune étude scientifique n’est en mesure de prouver l’innocuité de ces ondes millimétriques. L’ANSES, dans son rapport intermédiaire d’octobre 2019, conclut, sous formes de questions, à la nécessité de pouvoir disposer d’informations complémentaires.

Plus de 200 scientifiques de plusieurs pays demandent l’arrêt du déploiement de la 5G sur terre et dans l’espace.

Indépendamment de ce premier aspect les « autres effets indésirables » de la 5G ne sont jamais abordés.

En réalité, aucune expérience actuelle concernant ses impacts potentiels sur nos sociétés ne préside au déploiement de la 5G. Les fréquences correspondantes n’ont pas fait l’objet d’études scientifiques sérieuses.

En France, la Convention Citoyenne pour le Climat s’est prononcée pour “instaurer un moratoire sur la mise en place de la 5G en attendant les résultats de l’évaluation de la 5G sur la santé et le climat ».

C’est la raison pour laquelle la conférence tenus par Stephen Kerckhove du mercredi 30 septembre 2020, à 19 h 30, à la Maison des Associations – Allée de Glain, à Bayonne, nous permettra de mieux comprendre les implications sociétales de ce déploiement. L’entrée en sera libre.

Publié dans 5G, Accueil, Opérateurs, Télécommunications |

Mais qui veut de la 5G?

Il paraît, d’après des médias, que « Les Français » la  réclament… L’interrogation aux multiples visages prend corps concernant la réalité de ce besoin qu’on veut nous imposer.

Nombreuses mobilisations citoyennes en Europe et notamment en France, des politiques prennent parti et se divisent sur le sujet, les associations telles le CADE s’emploient à mobiliser et organiser le débat (voir le 30 septembre prochain), faute dune gestion correcte de cette question par le Gouvernement.

Pourtant, la méfiance est réelle…Le CADE a déjà beaucoup publié sur le sujet, voici aussi un article de REPORTERRE: « La 5G, c’est non« 

Publié dans Accueil, Énergie | Mots clés , , |

Pour Rousset, tout est bon pour relancer la LGV !

Le récent chaos ferroviaire qu’a connu la ligne Bordeaux-Hendaye est le prétexte trouvé par Alain Rousset pour relancer «son projet de LGV» (voir son communiqué de presse  ici ). Il bondit tel un diable de sa boîte dès qu’un fait selon lui pourrait justifier la LGV.  Revue de son argumentation fallacieuse :

  • Augmenter la capacité ferroviaire
    C’est le dernier prétexte rapporté par Mediabask le 1er septembre. Nous partageons son opinion lorsqu’il dénonce « la dégradation préoccupante du réseau ». Il oublie cependant de préciser que cette dégradation est due au « tout TGV » qui a capté tous les investissements de la SNCF, creuser sa dette, supprimé des lignes, des gares et liquidé des milliers d’emplois. Lire la suite …
Publié dans Accueil, LGV, Transport |

Un dépôt de déchets du BTP hors contrôle, à Guiche

Le CADE a été interpellé par un de ses adhérents sur des dépôts de terre, mais aussi de blocs de béton et autres déchets du BTP (plastiques, goudron) et dans des volumes de dépôt de terre bien supérieurs à ceux autorisés, à Guiche.
Le CADE s’est rendu sur place, voir ici le dossier complet

Voir ici le courrier pour la mairie de Guiche

Publié dans Accueil, Déchets, Dépôts sauvages |

La LGV, ce n’est pas pour les pauvres…

Une enquête a été réalisée par l’Autorité de régulation des transports auprès d’un panel aléatoire de plus de 7 400 usagers de services de train à grande vitesse en 2019.

Extrait : « Alors qu’ils ne représentent que 10 % de la population française de plus de 18 ans, les cadres et professions intellectuelles constituent une part très importante des répondants de l’enquête. Les revenus observés pour les clients des trains à grande vitesse sont supérieurs à la moyenne nationale : 78 % des répondants déclarent que le revenu net mensuel de leur ménage est supérieur à 2 000 € par mois. En 2017, cette proportion s’élevait à seulement 60 % dans la population française. »
Lire ici le rapport en entier

Publié dans Accueil, LGV, Transport |

L’Assemblée de Corse vote la demande d’un moratoire pour le déploiement de la 5G dans l’île

Les 30 et 31 juillet dernier, lors d’une session extraordinaire, le Président de l’Assemblée Corse y a présenté un rapport relatif à un moratoire sur le déploiement de la 5G.

En délibération, cette assemblée à voté, à l’unanimité, la demande de moratoire sur le déploiement de la 5G.

Le rapport du Président a été certainement motivé par le travail de Terra Libera qui a produit un manifeste citoyen, abordant le sujet multi facettes de la 5G. Reprenant et développant, avec des références abondantes, les raisons pour lesquelles nous avons pris position contre de le déploiement de la 5G ce manifeste est un document de base à consulter.

Pourquoi la Collectivité d’Agglomération Pays Basque ne suivrait-elle pas l’exemple de la Corse ?

Publié dans 5G, Accueil, Télécommunications |

Piscine à vagues de Jaldai à St Jean de Luz : communiqué de presse du CADE

 

 

 

 

 

Le PLU de Saint-Jean de Luz prévoit à ce jour une extension importante de la zone d’activité Jaldai pour un total de 21 ha. Cette extension comprend différents projets : habitations, commerces, industries, ainsi qu’une piscine à vague.

Sur ces 21 ha, aucune zone déjà artificielle n’est recensée. Ce sont 21 ha pris à notre réserve de forêts, de zones humides et de terres agricoles. Ce sont 21 ha qui complètent les 60.000 ha consommés annuellement sur le territoire français, soit l’équivalent d’un département tous les 10 ans. Rappelons qu’entre 2009 et 2013, l’artificialisation des terres dans notre département représentait 2 105 ha, soit l’équivalent de la superficie de la commune de Bayonne. Lire la suite …

Publié dans Accueil, EAU, Eau - Urbanisme |

Tarnos : Sauvons le lézard ocellé !

Un projet de route de contournement prévue en arrière-dune pour desservir la plage de la digue à Tarnos (Landes) va détruire l’une des plus grosses concentrations européennes de lézard ocellé, espèce classée sur la liste rouge des reptiles en danger de disparition.

À l’unisson des voix des scientifiques, de l’ensemble des associations de défense de l’environnement nationales et internationales qui s’accordent à dire que le site de Tarnos présente une des plus fortes abondances de Lézard ocellé du littoral atlantique français et constitue un enjeu majeur pour la survie de cette espèce en danger sur le territoire Aquitain, le Conseil National Pour la Nature a émis un avis défavorable clair et tranchant.

Un collectif landais a mis en place une pétition que vous pouvez signer et relayer pour sauver ce lézard en cliquant ici.

Publié dans Accueil, Non classé |

Chien empoisonné par un produit interdit : la famille souhaite aller plus loin qu’un simple rappel à la loi

Depuis le mois de mai, la pétition émise par la famille dont le chien avait ingéré lors de sa promenade proche du domicile familial du métaldéhyde (produit molluscicide interdit à la vente depuis 2018) a recueilli plus de 52 000 signatures.
L’agriculteur qui avait épandu le produit a fait l’objet d’un « rappel à la loi ». La famille ne souhaite pas en rester là. Plus d’infos sur leur page facebook « FrosTerra » : https://www.facebook.com/FrosTerra-101734431554120

Publié dans Accueil, Pollution |

LGV : communiqué de presse du CADE sur le rapport de la Cour européenne des comptes

Après avoir convaincu la commission d’enquête publique que la ligne existante rénovée pouvait constituer une connexion transfrontalière efficace et de capacité suffisante, le CADE constate aujourd’hui que la Commission européenne valide officiellement cette option.

 

Voir ici la présentation du communiqué de presse : Diaporama pour réunion publique

Communiqué de presse du CADE :
La Cour européenne des comptes vient de publier un rapport sur huit mégaprojets de transport  à dimension transfrontalière cofinancés par l’UE dont le Y basque et sa connexion avec la France vers Bordeaux. Le CADE a été audité par cette instance le 26 mars 2019 à Bordeaux.

La Cour constate des retards considérables dans l’exécution, 13 ans pour le seul Y basque et « étant donné que, du côté français de la frontière, la liaison à grande vitesse reliant Bordeaux à l’Y Basque ne sera même pas planifiée avant 2037, l’entrée en service de ce dernier à sa pleine capacité sera retardée d’au moins 29 ans. » Lire la suite …

Publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport |