LGV – le financement est décidé en ce moment par les Collectivités

Les dîners en ville du MEDEF sont « payants »: mais pour et par qui?

Les élus décideurs de Nouvelle Aquitaine, Rousset en tête, continuent de vouloir dépenser l’argent qu’ils n’ont pas mais qu’ils espèrent nous voir abonder via une nouvelle taxe sur le foncier; celle-là a été décidée par la Macronie, sans nous consulter…Et tous de plancher (sans état d’âme?) sur ce GPII coûteux pour nos impôts!
« Mais où est passée la fameuse Taxe sur les bureaux (TSB), censée permettre de financer une partie du Grand projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO) ? La TSB, jusqu’ici prévue dans le cadre du financement de la LGV Bordeaux-Toulouse, est-elle en passe d’être enterrée par l’État ? »
Article très informatif, à lire en entier!

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

LGV – Appel à rassemblement landais le 10, lettre ouverte au C.D.40

Appel à rassemblement – VENEZ NOMBREUX!

et surtout, partagez pour faire savoir qu’il existe une opposition en front commun dans les Landes. NON LGV 40 | Facebook

« Vendredi 10 décembre 2021 à 9 h 30, les élus du Conseil Départemental se réunissent pour voter les conditions de la participation du Département au financement de la LGV au sud de Bordeaux.

Nous appelons l’ensemble des Landais opposés à la poursuite de ce projet destructeur et ruineux, financé par les collectivités territoriales et locales et par le nouvel impôt « LGV », à se rassembler devant le Conseil Départemental (Mont de Marsan) le vendredi 10 décembre à partir de 9 H 15. »

Nous venons d’adresser une lettre ouverte à l’ensemble des élus Landais appelés à financer ce projet. » LIRE: en réponse aux affirmations de X.Fortinon, président du C.D. landais. 2021_12_lettre_ouverte_aux_elus_appeles_a_voter_le_financement_de_la_lgv

Signataires : Les Amis de la Terre des Landes, La SEPANSO Landes, INDECOSA CGT, ATTAC, le CADE, La FI, EELV Lande

Communiqué de presse: 2021_12_communique_de_presse_rassemblement_10_12_2021_cd_landes-1

.

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

LGV – Le CADE communique

On continue à nous prendre pour des crétins!

Les documents fournis aux conseillers communautaires du Pays Basque par SNCF réseau sont encore marqués par le sceau de la mauvaise foi.

On avait déjà pu mesurer la pertinence de précédents documents: 170 à 190 trains de fret estimés en 2020 lors du débat public, 14 en réalité aujourd’hui / 39 trains par jour comptés deux fois en gare de Bayonne lors du débat public reconnus en 2014 (cela fait plus de 14000 trains fantômes par an).

Eh bien aujourd’hui on veut nous faire avaler que la modernisation de la voie existante reviendrait pratiquement plus cher que la ligne nouvelle.

NOTRE ANALYSE: Ils nous prennent pour des crétins[18309]

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

LGV – accumulation de réactions, avec les opposants, un arrêt sur image

Avant la date fatidique mi-décembre d’annonce, par le Président de région Rousset, des résultats de la consultation des Collectivités, les réactions se prolongent. En voici quelques unes des plus récentes, tandis que dans l’opposition plurielle au projet délirant de LGV du GPSO, le CADE et plusieurs organisations associatives ou politiques continuent  leur activisme. D’autres dates d’actions publiques sont à venir: restez mobilisés!

-Presse:   Autour de Bazas : les élus votent une motion contre la LGV « Les élus de la communauté de communes du Bazadais (Gironde) ont voté une motion pour s’opposer au GPSO et à la LGV qui doit relier Bordeaux à Toulouse. Explications…EXTRAIT: « La création de lignes nouvelles en Sud-Gironde impacterait très fortement, et de manière irréversible, le territoire […] Certaines communes seraient coupées en deux. » LIRE CE COURT ARTICLE 

(image G.de Barbeyrac Landes)  SUIVEZ LES INITIATIVES! La riposte des organisations s’organise et prend de l’ampleur: à venir, des rendez-vous Landais le 10 sur Mont de marsan (C.D 40), le 14 sur Dax (C.Agglo) 🙂 Venez nombreux, précisions sous quelques jours…Retenez les dates! LES PANCARTES VONT FLEURIR: les Landais ne veulent pas être pigeonnés! A la gloutonne LGV, ils préfèrent les lignes de proximité et le train de nuit, « la palombe bleue ». Ne laissez pas Rousset nous plumer! 📣

Du côté du CADE, en Pyrénées Atlantiques 
La possibilité d’un rassemblement autour des dates du 13/12 pour le vote de la Région, et du 18/12 pour le vote de la communauté d’Agglo Pays Basque, est examinée. Egalement, une marche le 19 est envisagée. Informations à venir! Notez les dates.

Un article de La France Insoumise en Sud Gironde qui refait un tour de la question: GPSO et LGV Bordeaux-Toulouse, c’est toujours NON !Et une VIDEO de la dernière action de la Coordination à Casteljaloux. Action des organisations unies contre le projet LGV du GPSO prévue le 13 décembre prochain lors de la réunion du Conseil Régional.

Des centaines de manifestants étaient réunis à Casteljaloux pour manifester leur opposition au projet de LGV Bordeaux-Toulouse. LGV : les opposants font un pas de plus contre le projet – À lire aussi : LGV Bordeaux – Toulouse : le conseil départemental de Gironde ne veut pas financer le GPSO
« Pour les associations, cela représente 100 % des usagers qui utiliseraient cette ligne pour des raisons professionnelles, personnelles ou familiales. La LGV ne représente que 5 % des usagers, pour des trajets uniquement vers les grandes métropoles »…LIRE LES ARTICLES

Lot, ils veulent la relance du POLT et la desserte des territoires ruraux – Les élus écologistes de Nouvelle-Aquitaine et d’Occitanie EELV proposent d’autres solutions au projet LGV-GPSO qu’ils jugent trop coûteux et en dehors des réalités et des besoins territoriaux.

ARTICLE sur la conséquence de la nouvelle taxe: Bordeaux-Toulouse/Dax : la quasi-totalité de communes de Gironde paieront « l’impôt LGV » – Cet article tend cependant à minimiser l’impact, et oublie de rappeler que la totalité des 14,3 Mds d’€ du projet sera financé…par le contribuable, d’une façon ou d’une autre!

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , , , |

Appel contre le « greenwashing » du transport aérien

Un appel signé par près de 90 organisations de la société civile, dont plusieurs organisations françaises : Aitec, RAC, collectifs locaux, etc. 87 organisations et plus de 30.000 signataires individuels demandent que soit mis fin au « greenwashing » du transport aérien..FR_Stop-Greenwashing_2021[18200]

Alors que des millions de personnes dans le monde entier luttent pour préserver leur avenir et font pression pour que des mesures soient prises en faveur du climat, le secteur aérien met les bouchées doubles en matière d’écoblanchiment. Ses campagnes de lobbying mettent en avant des percées technologiques improbables pour légitimer le retour aux taux de croissance pré-Covid.

Mais les « solutions » promises ne tiennent pas la route! L’amélioration de l’efficacité des avions, les biocarburants, les e-carburants, l’hydrogène, l’avion électrique, de même que la compensation carbone présentent des difficultés majeures et auraient des effets secondaires néfastes.

Pire encore: le secteur aérien n’a jamais tenu parole. Et même si ses promesses étaient crédibles, leur bénéfice pour le climat arriverait trop tard et serait réduit à néant par la poursuite de la croissance.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Energie-climat, Pollution, Transport | Mots clés , , , |

LINKY – comment le dossier évolue vers la répression financière

Compteur Linky : un projet de sanction financière pour ceux qui refusent son installation

Un article de La Dépêche confirme ce que nous avions dit: ce compteur sera payant. En effet, il était annoncé « gratuit »* pour remplacer des compteurs en bon état, nous critiquions alors une affirmation commerciale « gratuite », qui s’est révélée mensongère, le coût du compteur linky étant répercuté sur la facture. Dans l’air du temps, les coupables de refus devront aussi payer, on y va!

 « C’est une perspective qui devrait déplaire à de nombreux opposants au compteur controversé : les particuliers qui refusent la pose d’un compteur Linky dans leur foyer pourraient très prochainement devoir mettre la main à la poche.  Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie, Linky | Mots clés , , , , |

Pour une sobriété réfléchie, socialement acceptable, écologiquement juste

Collectif Stop pub Pays Basque Adour – Lettre ouverte aux maires du BAB pour une interdiction des écrans publicitaires vidéo dans le Règlement Local de la Publicité Intercommunal Côte Basque Adour (RLPi)

LETTRE PUBLIEE PAR PLUSIEURS ORGANISATIONS, DONT LE CADE

Madame la maire de Biarritz, monsieur le maire d’Anglet, monsieur le maire de Bayonne,

Le 18 décembre prochain, le Conseil Communautaire se positionnera sur le Règlement Local de la Publicité Intercommunal (RLPi) Côte Basque Adour concernant les villes que vous administrez, ainsi que Bidart et Boucau. Ce document encadre l’affichage publicitaire en vue d’assurer la protection du cadre de vie, la prévention des nuisances visuelles et la réduction des consommations énergétiques.

A l’heure où les scientifiques du GIEC nous alertent sur l’urgence à changer profondément nos modes de production et consommation, le Collectif Stop pub Pays Basque Adour, rassemblant des associations (Bizi!, le CADE, Paysages de France et Résistance à l’agression publicitaire) et des citoyen·nes, défend l’interdiction des écrans publicitaires vidéo. Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie, Energie-climat, Pollution | Mots clés , , , , |

NON au surf park de Castets dans les Landes: mobilisons-nous!

Le CADE est signataire de cette pétition: encore une aberration, la mer et les vagues sont disponibles pour tous, et si près! Pourquoi accepter cette artificialisation supplémentaire, gloutonne en eau et en énergie?

NON aux vagues artificielles du surf park de Castets dans les Landes  Pétition · NON au surf park de Castets dans les Landes · Change.org

La société Wavelandes travaille depuis des années, avec l’appui du maire de Castets, à la création d’un surf park à 20 km de l’océan Atlantique. Ce projet, qui a toutes les caractéristiques d’un Grand Projet Inutile et Imposé (GPII), est complètement anachronique et indécent au regard des enjeux actuels du changement climatique et de l’effondrement de la biodiversité. Les scientifiques du monde entier le martèlent : il faut diminuer fortement notre pression sur l’environnement et donc s’interdire tout nouveau projet non essentiel qui émet des gaz à effet de serre, consomme de l’eau et de l’énergie en grande quantité et bétonne des sols naturels !

NON, nous n’avons pas besoin :

• D’une immense piscine à vagues Wavegarden de 175 m de côté, complétée d’espaces commerciaux, de loisirs payants et d’hébergement (hôtels + camping de luxe).
• D’un désastre écologique avec la destruction de 20 ha de forêt, l’imperméabilisation et l’artificialisation du terrain.
• D’un parc d’attractions au bord de l’autoroute A63, à 500 m de 3 sites SEVESO (classés zones à risques d’accidents majeurs selon la définition officielle) et à 100 m d’une zone Natura 2000 !
• D’une installation qui va consommer 300 000 m3 d’eau potable par an, soit l’équivalent de 120 piscines olympiques, dans une commune où un tiers des habitants ne sont toujours pas raccordés au réseau d’eau publique.
• D’une infrastructure avec une consommation d’électricité indécente : environ 2 fois ce qu’utilise l’ensemble de la commune de Castets !

Lire la suite …

Publié dans Accueil, EAU, Eau - Urbanisme, Énergie | Mots clés , , , , |

Projet de Gravière – Retour sur action et communiqué

Le CADE vous avait invité à soutenir cette action: notre article STOP GRAVIERE – Communiqué Rassemblement 27 Novembre | CADE : Collectif des Associations de Défense de l’Environnement du Pays-Basque et du sud des Landes (cade-environnement.org)

Suite à ce rassemblement , à l’appel des opposants au projet de gravière du Groupe Daniel dans la plaine agricole de Carresse-Cassaber (64270), l’inter-collectif « Défendons la Plaine Güeitam l’Arribèra » publie un communiqué de presse. CP-27 NOVEMBRE – FR[18108]

Vous trouverez également des photos pour illustrer ce communiqué en suivant le lien ci-dessous : https://drive.google.com/drive/folders/1stvF67yl0-Xh6prMYgH-THQe8BYDnSGd?usp=sharing

 

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation | Mots clés , , , |

EAU bien commun – cyberaction, la cause est juste!

CYBERACTION : Donnons à l’eau le statut de commun par excellence. A VOS CLICS! signez et partagez!

Les Soulèvements de la terre, Bassines Non Merci (BNM) et la Confédération Paysanne signent avec plus de 240 personnes une tribune de soutien aux actions contre les méga-bassines et exigent un arrêt immédiat de ces projets, à commencer par celui des 16 bassines du projet Sèvre Niortaise – Mignon.  https://www.cyberacteurs.org/cyberactions/donnonsyaleaulestatutdecommunparexc-5080.html?

Appel à manifester le 07/ 12 à Paris – VIDEO
https://www.youtube.com/watch?v=g0Vgw7FYg2g 
Cette cyberaction va envoyer un courrier électronique à richard.ferrand@assemblee-nationale.fr, avec les éléments suivants :
Sujet : L’eau c’est la vie pas les profits
Message : « Madame, Monsieur
La lutte contre les méga-bassines est un enjeu national, qui dépasse de loin le Marais poitevin. La raréfaction de l’eau se constate à divers niveaux de manière accrue. le refroidissement des centrales nucléaires, la survie des zones humides riches en biodiversité, ainsi que des cours d’eau aux bords de l’épuisement dépendent de l’état de nos nappes et des surplus d’eaux hivernales. Je me déclare solidaire face à la répression qui menace de s’abattre sur celles et ceux qui luttent sur place pour exiger un arrêt immédiat des projets de méga-bassines. Donnons à l’eau le statut de commun par excellence. »

Voir la liste des co-signataires https://eau-iledefrance.fr/stoppons-les-mega-bassines-pour-partager-et-preserver-leau/ 

3000 anti-bassines à Mauzé-sur-le-Mignon démontent une « bassine de la honte » et sa pompe https://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=11938 

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Droit à l'eau, EAU | Mots clés , , , , , , |

LGV – un communiqué de cheminots, et dossier de presse

Depuis plusieurs semaines, la LGV vers les Landes et le Pays Basque, projet GPSO Grand Projet du Sud-Ouest, fait débat.
Ces travaux, pour un total de 14 milliards 300 millions, hors phase 3 Dax Pays Basque dont le coût est non communiqué, impacteraient durablement l’environnement, et ne répondraient pas aux enjeux réels de mobilité du quotidien…
Ce projet bétonnerait 6 000 hectares de terres, artificialiserait les sols, confisquerait des terrains disponibles pour une agriculture locale paysanne, détruirait des espaces biologiques, mettant en péril la faune et la flore : il irait à l’encontre de l’urgence climatique.
Pour les syndicats CGT des cheminots de Hendaye, Saint Jean de Luz, Bayonne, cette LGV enclaverait nos territoires en ne desservant plus les gares de Bayonne, Biarritz et Saint-Jean-de-Luz ainsi que Pau et Orthez pour aller directement vers l’Espagne.
Le modèle visé assècherait notre territoire, et affaiblirait les institutions amenées à payer pour une technologie inutile pour les citoyens des territoires.
Les syndicats CGT des cheminots de Hendaye, Saint Jean de Luz, Bayonne s’opposent à ce projet et portent des propositions locales, de mobilité globale, s’appuyant sur l’expertise cheminote, et répondant aux besoins.
Concernant le ferroviaire, les priorités se situent sur le bassin Sud Landes, Béarn, Pays Basque :
➢ La mise en vitesse V200Km/h de la portion Bordeaux-Dax-Bayonne, avec la suppression des passages à niveaux dangereux,
➢ La création d’haltes ferroviaires d’aménagement du territoire (Bidart, Lahonce, Lescar, Bordes, Bas Tarnos, Glain Bayonne Rive Gauche, Urrugne),
➢ La relance des trains de nuit en transit par la gare frontière Hendaye, dont La Palombe Bleue Irun-Hendaye-Paris, et sa branche Pau-Orthez, quotidiennement,
➢ Un cadencement sur les étoiles ferroviaires de Bayonne et Pau,
➢ La création d’une desserte urbaine TER par la ligne du Soufre du BAB,
➢ La relance du Fret ferroviaire par le service public.
Nous appelons l’ensemble des cheminots, et des salariés, ainsi que nos soutiens à se saisir de notre argumentaire CGT « Ensemble Pour le Fer » pour la défense et le développement du service public ferroviaire et à participer à toutes les initiatives qui seraient menées contre ce projet LGV-GPSO. (le 25/11/21)

COMMUNIQUE ET DOSSIER DE PRESSE: COMMUNIQUE DE PRESSE ALTERNATIVE LGV HE SJDL BYE 2021 11 25 + DOSSIER DE PRESSE[17975]

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , |

GPII – soirée avec le CADE

Jeudi 25 novembre, à partir de 20h, une soirée culturelle autour du film sur Plogoff sera introduite par le CADE sur le thème des grands projets inutiles et imposés (GPII).

A l’heure du renouveau de l’insensé projet de LGV du Grand Sud Ouest, venez nombreux Salle Camiade, Saint-Martin de Seignanx (40).

Financement LGV réactions – La République des Pyrénées[17742]

 

Publié dans Accueil, GPII, Transport | Mots clés , , , |

LINKY – lettre et pétition

Nous parvenant de Alerte Compteurs Communicants 40, une lettre de S. Lhomme refus.linky.gazpar@listes.rezo-citoyen.org:

« Un Collectif (que je remercie) vient de mettre en ligne une pétition pour me soutenir par rapport aux procès du 30 novembre que me fait Enedis pour un prétendu « vol de Linky » : https://www.mesopinions.com/petition/justice/urgent-signez-petition-soutien-stephane-lhomme/163184

J’accepte de bonne grâce ce soutien et vous invite si vous le souhaitez à signer sachant toutefois que l’idée n’est en aucun cas de s’apitoyer sur mon « triste sort » mais bien de dénoncer les méthodes d’Enedis et de ses sous-traitants et, plus globalement, la dérive totalitaire de la société du « tout connecté ». Courage, résistons ! »

 

Publié dans Accueil, Énergie, Linky | Mots clés , , , |

Ferroviaire – Des analyses en documentation

A la consultation, et afin de nourrir les argumentations, voici deux documents relevant de points de vue différents sur notre système ferroviaire français et amenant des solutions parfois divergentes.

1- Le premier provient d’un article   commentant les dires de La Cour des comptes – Réseau ferroviaire : des « faiblesses structurelles » à surmonter, pointe la Cour des comptes

Le réseau ferroviaire français, malgré les réformes de ces dernières années, souffre toujours de difficultés « structurelles » que la crise sanitaire a « fortement aggravées », souligne la Cour des comptes dans une note thématique publiée ce 18 novembre. En cause : le mauvais état des infrastructures, qui nuit à la qualité de service du transport ferroviaire, et un financement des besoins d’investissements toujours pas assuré. La Cour appelle donc l’État à faire « les choix nécessaires » pour définir un modèle d’exploitation équilibré, en réévaluant son soutien et celui des régions.

On peut s’étonner d’ailleurs que la Cour des comptes ne s’en tienne pas qu’aux constats financiers mais conseille politiquement…Mais quoi qu’il en soit, tout en proposant des alternatives, les deux publications font le même constat sur le mauvais état de notre système ferroviaire.

2- Le second est un rapport préparé par la fédération CGT Cheminots: il analyse l’état des lieux et fait des propositions dans le cadre d’un système unifié. « Les 21 conditions pour le développement du Transport public voyageurs ».

SOMMAIRE A SUIVRE: Lire la suite …

Publié dans Accueil, Climat, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , , |

LGV – « L’endettement », ça a de l’importance, oui ou non?

Il y a comme cela des arguments qui sont utilisés par les décideurs de dépenses d’investissement, ou autre, pour justifier ou condamner l’endettement.

Vous avez dit « confiance »: eh bien il est de plus en plus difficile de faire confiance à une gouvernance qui utilise « LA dette » au service de ses caprices, tout en condamnant « LA dette » quand il s’agit de la bifurcation écologique et sociale.

A la lecture de l’article suivant, on apprend que…pfff… » LA dette » n’est pas un problème: LGV Bordeaux-Toulouse : Carole Delga salue l’engagement financier de SNCF Réseau

« SNCF Réseau participera financièrement au projet de LGV à hauteur de plus d’un milliard d’euros. (…) L’État et SNCF Réseau ont en effet accepté de modifier le projet de protocole de financement pour intégrer une participation financière de SNCF Réseau. La société percevra des péages d’infrastructures une fois le GPSO lancé. Dans ce cadre, il a été obtenu que le surplus de ces péages par rapport à ses dépenses de maintenance soit réinvesti au financement du projet. Selon la Région, « ce surplus pourrait représenter entre 1 Md€ et 1,7 Md€. »

« En deuxième lieu, l’établissement public local qui portera la maîtrise d’ouvrage du GPSO sera une société de projet et pas seulement une société de financement, à l’image de la société du Grand Paris (SGP). Concrètement, le projet d’ordonnance attendu pour avril 2022 lui permettra de mener des missions d’études d’ingénierie et de conduite de travaux : les collectivités publiques pourront donc intervenir dans les phases techniques et donc en renforcer l’apport en compétences. « Cette organisation permettra aux collectivités partenaires de maîtriser davantage les coûts et le calendrier des travaux » assure la Région dans un communiqué. »

Notre analyse: encore une fois c’est le service public et donc les contribuables qui passent à la caisse. Après l’effacement partiel de la dette SNCF, on réenclenche donc à nouveau la machine de l’accroissement de la dette. On connaît la suite: moins d’investissements dans l’entretien des voies et des trains du quotidien et – la variable d’ajustement – des milliers d’emplois cheminots supprimés…Pour A.Rousset, voici des royalties, alors que plusieurs collectivités doutent du projet au point de renoncer à le financer. Mauvaise nouvelle pour nous, Opposants…qui prouve, si nous en doutions, de leur détermination à faire aboutir ce malfaisant projet de LGV du GPSO.

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , |

LGV – une vidéo à titre d’exemple

Le groupe NON LGV 40 | Facebook ,qui s’appuie sur les publications du CADE, publie un nouvel article.

« Ce groupe facebook rassemble des réactions médiatiques, citoyennes, ou venant des organisations (associations, politiques, syndicats…) susceptibles d’informer pour faire comprendre à quel point est insensé ce projet de ligne à Grande vitesse, Grand Projet du Sud Ouest (LGV du GPSO).

Si vous ne la connaissez pas, voici une vidéo qui visualise en partie ce que peut être l’impact d’une telle balafre dans les paysages:
les Landais imaginent-ils cela? Au-delà des autres aspects, financiers ou de pseudo utilité, ce projet traversant en diagonale le département et de multiples communes impactera fortement la vie des habitants et du vivant, faune et flore…
Savez vous que de nombreux passages d’un côté à l’autre de la LGV deviendront impossibles? Il faudrait en effet de nombreux ouvrages dessus, dessous, bretelles d’accès…Trop bien sûr, et trop coûteux, pour faciliter les circulations telles qu’aujourd’hui, sans parler des nuisances sur nombre d’années pour un tel chantier qui ne désenclavera rien!
VIDEO – un aperçu de la maltraitance à venir pour notre territoire, voici à titre d’exemple: Chantier LGV Rhin-Rhone – Vidéo Dailymotion
Tourné pour le compte de Réseau Ferré de France, ce film impressionnant évite cependant de montrer les bâtis impactés, qu’il faudrait ajouter « à la scène de crime ». Il est clair, au vu de l’inertie dans les Landes, que deux éléments dominent: – la population n’a pas suffisamment conscience des conséquences, la liste des communes impactées n’est pas connue des habitants! – et deuxièmement, que les élus décideurs des 3 collectivités (C.D. ET C.A Dax et Marsan) ne considèrent pas les questions environnementales, tout occupés qu’ils sont à poursuivre la chimère du désenclavement!
Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , |

LGV – Au Pays Basque, rien n’est acquis pour ce projet déjà rejeté

ARTICLE MEDIABASK – « Les élus du Pays Basque Nord : la tendance est défavorable« 

« Les collectivités territoriales ont jusqu’à la fin de l’année pour se prononcer sur le financement de la LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Au Pays Basque, peu d’élus sont convaincus.

Le conseil de l’Agglo débattra de la LGV le 18 décembre prochain. © Guillaume FAUVEAU Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , |

ARBRES – recul sur la protection existante des allées et arbres d’alignement

PETITION – LOI 3DS – Article L350-3 Code de l’Environnement menacé

URGENT, NOUS AVONS BESOIN DE VOUS TOUS !

(GNSA Capbreton Bassin du Boudigau – Bouret) Le GNSA a lancé une pétition suite au vote par la majorité en 1ère instance le 16 novembre dernier à l’Assemblée Nationale du projet de loi 3DS, dont l’article 62, et précisément l’alinéa 4, constitue un recul sur la protection existante des allées et arbres d’alignement, encadrée par l’actuel article L350-3 du code de l’environnement. Lien pétition : https://chng.it/BC6WxkRDgZ

Vous trouverez ci-joint pour plus d’informations le Communiqué de Presse: Appel GNSA – Menace Arbres Alignement[17730]  .

Vous remerciant TOUS infiniment par avance pour votre participation et votre partage.

 

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat | Mots clés , , |

LGV – Décision d’élus du C.D. girondin et mobilisation citoyenne 33/47

LGV, ça se complique pour financer « la danseuse » de Rousset!
281 Mns d’€ en moins dans son escarcelle…

LIRE l’article bien documenté de Rue89La Gironde financera le RER girondin, pas les LGV Bordeaux-Toulouse-Dax – Le conseil départemental de la Gironde a voté ce lundi un fonds de concours de 170 millions d’euros à Bordeaux Métropole, fléché vers le projet de RER métropolitain (ou girondin), soit les lignes TER vers Blaye ou Le Verdon. Pas question donc qu’il finance les lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax, ni les aménagements ferroviaires au sud de Bordeaux, prévient le Département.

Autre article de 20mn: La Gironde refuse à son tour de financer le GPSO, mais débloque un fond pour le réseau ferroviaire localAprès le Lot-et-Garonne, le département de la Gironde refuse à son tour de financer le GPSO, qui prévoit notamment une ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse, mais débloque 170 millions d’euros pour un RER girondin – « Le département souhaite porter son effort seulement sur les transports du quotidien »… »le département n’adhérerait pas à l’établissement public local devant être mis en place en 2022 pour financer le GPSO et veillerait aussi à ce que son argent ne soit pas utilisé par Bordeaux métropole pour financer les Aménagements ferroviaires du sud de Bordeaux (AFSB), une composante du projet de LGV. »

Message à faire circuler – LGV c’est NON —> Manifestation Samedi 27 Novembre à Casteljaloux – Rendez-vous à 10h30 place Cardine

NON à la LGV ! OUI à la modernisation des voies existantes !

Nous appelons à participer en nombre à cette manifestation pour continuer à exprimer l’opposition de tout notre territoire à ce funeste projet. Manifestation organisée par la Coordination 47http://www.tgv-albret.fr/

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

STOP GRAVIERE – Communiqué Rassemblement 27 Novembre

COMMUNIQUÉ APPEL POUR UN RASSEMBLEMENT CITOYEN LE 27 NOVEMBRE CONTRE LA GRAVIÈRE DE CARRESSE-CASSABER (64270)

Le 20 octobre dernier au Tribunal Administratif de Pau, le rapporteur public a donné des conclusions plutôt défavorables quant aux recours juridiques portés par les Associations de Défense de l’environnement (Sepanso 64, SalmoTierra, APQV…) contre le projet de gravière du Groupe Daniel, dans la plaine agricole de Carresse-Cassaber.

La plateforme Défendons la Plaine, regroupant les différents collectifs de riverains et les associations mobilisés contre la gravière, reste persuadée qu’une mobilisation citoyenne d’ampleur reste l’une des dernières alternatives pour stopper ce projet destructeur de notre environnement et de notre cadre de vie.

Dans l’attente de la décision définitive du Tribunal Administratif et devant l’avancée des travaux du Groupe Daniel dans la plaine, nous restons déterminés à continuer la bataille juridique et à lutter de manière pacifique et démocratique, en utilisant tous les moyens légaux à notre disposition.

Rendez-vous est donné le 27 novembre à 10h dans la plaine de CARRESSE-CASSABER à toutes les personnes et les associations soucieuses de l’environnement pour faire entendre leur voix ! Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Eau - Sites industriels | Mots clés , , , , |