de Bizi!, « Si c’est faisable, faisons-le! », un nouvel article

Extraits du dernier article de Bizi!

« Il n’y a pas d’alternative. » Margaret Thatcher – Edito – Margaret Thatcher avait donc raison ! Nous n’avons désormais plus le choix. La transition écologique s’impose, maintenant et partout. Le dernier rapport du GIEC nous le rappelle une nouvelle fois. Les citoyens d’ici et d’ailleurs en ont pleinement conscience. Nous ne sommes ni sourds ni aveugles aux rapports scientifiques et aux catastrophes qui s’enchaînent. Et nos « représentants » alors ? Les programmes électoraux des récentes présidentielles comme les rapports accablants des sentinelles écologiques le prouvent : face aux innombrables alertes et mises en garde, ils semblent sourds, aveugles et muets comme les trois petits singes, ou comme l’autruche qui plonge sa tête dans le sable. Mais nous qui ne sommes ni singe ni autruche, allons continuer à crier fort et nous agiter en tous sens pour que ces bêtes-là nous entendent et nous voient…

On l’a fait ! Dénoncer la LGV et la spéculation immobilière lors de la manif du 1° mai – Bizi! a toujours participé activement à la manifestation du 1° mai, signe du lien fondamental entre lutte écologique et lutte sociale. Cette année encore, aux côtés de 7 autres organisations rassemblées derrière le slogan “Pour un monde juste, soutenable, solidaire : l’alternative c’est nous !“, les militant.e.s ont contribué à l’animation d’un défilé festif qui a rassemblé 2500 personnes à Bayonne.

Bizi! s’est associé à Alda pour dénoncer le délogement des jeunes et des classes populaires par la spéculation immobilière et le projet de LGV. Le camion sono des deux associations mettait en scène Emeki Luke déjouant le projet de LGV, “le retour de la grande arnaque”, en arrêtant les 4 daltons : Joe Rousset, William Castex, Jack Brisson et Averell Lasserre. Ces derniers représentaient des élus qui se sont particulièrement distingué dans leur soutien à la LGV, projet climaticide qui menace d’accélérer la précarisation des plus fragiles… LIRE L’ARTICLE de mai 2022 Bizi ! – D’autres mondes sont possibles. Construisons-les ! (bizimugi.eu)

 

Publié dans Accueil, Climat, Immobilier, LGV, Transport | Mots clés , , , , |

Restitution après le rassemblement régional à Bordeaux et document de requête

1- Vous le savez, nous avons décidé, associations et particuliers, en grand nombre, de déposer un recours le 14/04 contre le Plan de financement de la LGV du GPSO (Nouvelle-Aquitaine sous forme de REQUETE INTRODUCTIVE D’INSTANCE – le document présente les faits, la discussion qui en naît (motifs), et la demande (annuler, condamner) Requête Version Finale TA Toul[26074]

CONTRE :
1. Le « plan de financement GPSO » signé le 18 février 2022 (pièce 1) ;
2. Les signatures des présidents des collectivités qui n’ont pas été mandatés pour signer sa
dernière variante en date du 7 Février 2022 ;
3. Les délibérations des collectivités locales qui ont préalablement adopté des variantes :
• La délibération en date du 25 novembre 2021 de Bordeaux Métropole (pièce 2) ;
• La délibération en date du 7 février 2022 de la Région Aquitaine (pièce 3) ;
• La délibération n°2021120280 du 13 décembre 2021 du Conseil de Mont-de-Marsan
agglomération (pièce 4) ;
• La délibération n°05-001 en date du 16 décembre 2021 du Conseil Départemental des
Pyrénées Atlantiques (pièce 5).

I- LE PLAN DE FINANCEMENT EST INSINCERE

II- LES MODALITES D’ADOPTION DU « PLAN DE FINANCEMENT GPSO » EN DATE
DU 7 FEVRIER 2022 EXCLUENT QU’IL PUISSE ETRE CONSIDERE COMME ADOPTE
LE 18 FEVRIER 2022

III- – LA VIOLATION DE LA LOI LOM

2- Médiatiquement bien relayé, notre rassemblement de citoyens et d’associations opposantes à la Lgv du GPSO du 30 avril à Bordeaux, n’est inconnu de personne, et surtout pas des politiques…qu’ils se le disent, nous sommes là!

  • De nombreuses publications et contributions sur le 30 sont bien relayées par nos facebooks, vous pouvez les y retrouver et vous abonner  NON LGV 40 | Facebook et https://www.facebook.com/NonLGVPaysbasque/ 
  • Il est intéressant de retrouver les argumentaires, et notamment celui du CADE; le bref temps d’exposition s’est fait sous forme de slides. Retrouvez ici la présentation argumentée du CADE: CADE Diaporama Meeting 30 04 22[26073]
  • Enfin, l’association « ACE Environnement » du CADE a  enregistré en vidéos les 10 interventions associatives, applaudies par les présents! Ci-dessous avec le nom des associations opposantes (elles correspondant aux diaporamas présentés).

Présentation du Meeting Non LGV à l’Athénée le 30 avril 2022 – https://www.youtube.com/watch?v=dMEJ9Jl5zt0

Pierre Hurmic, Maire de Bordeaux – https://www.youtube.com/watch?v=TpvntlBdbrU

Patrick Puech , Alternative LGV Midi-Pyrénées – https://www.youtube.com/watch?v=pzIWM2bwTJU

Alain Dewerdt – Coordination 47 – https://www.youtube.com/watch?v=YrVAle9s1Pw

Pierre Recarte CADE – https://www.youtube.com/watch?v=-6rR0E4aDbI

Philippe Barbedienne – Sepanso en représentation de Catherine Letaconnoux – Les Amis de la Terre Landes – https://www.youtube.com/watch?v=5fQDFjszA-I

Philippe Barbedienne – Sepanso – https://www.youtube.com/watch?v=fKdUyyC8fkQ

Germain Suys – Trans’Cub – https://www.youtube.com/watch?v=8ANCUcPOiAk

Stéphanie Mariette – Collectif Bx-Métropole – https://www.youtube.com/watch?v=FhWzIfiMOyY

Bernard et Richard Lavin – Collectif NINA – https://www.youtube.com/watch?v=_7EXJgKgyTg

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , , , , |

S’opposer à la LGV? c’est technique mais communicable pour gagner des opposants!

Parmi les organisations opposantes réunies le 30 avril à Bordeaux, Trans’cub communique ses slides afin de faire comprendre son opposition.

Nous les publions: il est intéressant de se familiariser avec les arguments qui permettent de contrer les élus décideurs, plus il y aura d’impliqués et compétents pour contester, plus nous saurons mobiliser contre ce projet de LGV du GPSO, et où que ce soit sur le territoire concerné.

   

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , |

Un guide pratique pour des antennes relais respectueuses du paysage et de la biodiversité

dans : Actualité Club Techni.Cités, Documents utiles, France

Fin avril, l’Agence nationale de la cohésion des territoires et le ministère de la Transition écologique ont publié un guide pratique pour l’intégration paysagère et la prise en compte des enjeux de biodiversité dans les projets d’installation d’antennes relais.

« Des mesures doivent être prises et présentées par les opérateurs mobiles et d’infrastructure mobiles afin d’éviter ou de limiter les impacts des nouvelles antennes relais sur le paysage et la biodiversité ». Le 22 avril, le Programme France Mobile de l’ ANCT et le ministère de la Transition écologique ont publié un guide pratique intitulé : Antennes relais, un guide pratique pour l’intégration paysagère et la prise en compte des enjeux de biodiversité.

Ce guide s’adresse aussi bien aux opérateurs mobiles qu’aux autorités compétentes (collectivités locales et Etat). Il n’est pas question ici de santé publique, mais bien d’intégration du projet dans son environnement.

Avec une mise en garde, cependant, de la part des auteurs : ce document n’a pas de valeur juridique.

Un principe guide Lire la suite …

Publié dans 5G, Accueil, Télécommunications | Mots clés , , , , |

Rapport d’Enquête Publique sur le réacteur 1 du Tricastin

ASSEZ INTÉRESSANT À LIRE – enquête sur les propositions d’EDF… Et la prolongation ? 🤔 une présentation ci-dessous, commentée par STOP Tricastin

(Crédit photo: Rapport de l’enquête)
Le rapport d’Enquête Publique sur le réacteur 1 du Tricastin vient d’être publié sur le site de la préfecture de la Drôme – Important, intéressant, mais décevant…
Nous pensions que cette enquête visait à informer le public et lui permettre d’exprimer son avis sur les conditions de la poursuite du fonctionnement de ce réacteur après quarante années de fonctionnement et son 4ème réexamen périodique.
En réalité cette enquête visait à informer le public et lui permettre de formuler ses observations et propositions sur les dispositions proposées par EDF, dispositions que l’ASN doit, après l’enquête publique, autoriser en tout ou partie. Mais sans aucune référence à une prolongation après 40 ans .
Dans les faits l’immense majorité des 1834 contributions citoyennes enregistrées ne concernent que très rarement ces dispositions. Elles sont pour la plupart d’ordre général et portent sur la poursuite ou non du réacteur au-delà de 40 ans.
C’est donc autour de cette idée de « poursuite » que les avis ont été donnés, soit défavorables pour 1/3 des contributions, soit favorable pour les 2/3 d’entre elles.
AVIS FAVORABLE DE LA CLIGGET (Commission Locale d’Information des Grands Équipements Énergétiques du Tricastin) ,

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Énergie, Pollution | Mots clés , , , |

Une année de mobilisation anti-5G dans la vallée de l’Arberoue

Voici un intéressant document d’Arberoa Bizirik, d’Aiherra Bizirik et d’Arberoa Babestu sur la 5G, cheval de Troie de notre « nouveau monde ». La lutte qu’ils ont entamé contre un projet de Free est celle du bon sens contre une fuite en avant numérique vers des points cycliques indéfinis.

C’était un lundi, le lundi 29 mars 2021 ; nous étions une trentaine de personnes réunies sur le sommet d’une colline surplombant la vallée de l’Arberoue.

Un appel avait été lancé dans le but de se retrouver là haut à midi pour faire bloc face à un projet d’antenne 5G de Free mobile.

Le temps exceptionnel ne nous a pas seulement donné des coups de soleil mais également les conditions parfaites à un rassemblement festif comme on sait les faire. Chacun avait apporté son pique nique, sa boîte de pâté maison, son pain, ses bières et bouteilles de vin. Les conversations partaient dans tous les sens mais un sujet principal dominait : la 5G, mais aussi tout son monde : ondes, écologie, politique, société, capitalisme, identité,…

La fête fût quelque peu perturbée vers 13h lors de l’arrivée du premier pion de Xavier Niel, patron de Free, un conducteur de travaux de la société Axian (sous traitant de Free) indéniablement gêné par la situation. Il semblerait qu’il n’avait pas l’habitude de trouver des opposants sur leurs chantiers.

L’échiquier se met en place au fur et à mesure que les ouvriers, responsables, huissier et gendarmes arrivent. Nous ne sommes pas beaucoup mais nous sommes tenaces, Free le comprendra vite. Renforcé par la presse, notre groupe est plus uni que jamais et malgré les
menaces et les tentatives de passages nous ne bougeons pas. Ils ont également essayé de nous faire changer d’avis en vantant les soi-disant bienfaits de ce nouveau réseau…

Une tentative de conciliation avait eu lieu deux semaines avant à la mairie de Saint Martin d’Arberoue en présence d’élus, de membres du collectif, du Collectif des Associations de Défense de l’Environnement (CADE), de représentants de la Fibre64 ainsi que de Free bien entendu. Il est évident que nous n’avions pas réussi à nous mettre d’accord.

Les responsables n’avaient pas l’air d’être au courant de cette entrevue et encore moins du fait que la commune avait voté un moratoire contre la 5G quelques jours auparavant.

Au bout de deux heures de « négociations » et devant le constat d’un sérieux manque d’organisation au sein même de leur entreprise, le chef de chantier décide de faire demi tour.

Le chantier est reporté ! Victoire !!

Comment nous sommes nous retrouvés sur cette colline ? Pourquoi ? Qu’est ce que la 5G ? Quels sont les problèmes liés à cette technologie ? Que pouvons nous faire contre elle ? Qu’est-ce que la 5G ? Lire la suite …

Publié dans 5G, Accueil, Opérateurs, Réseaux, Télécommunications |

NON LGV – Un article de synthèse sur l’action du 30 avril nous donne la parole

  « Un projet absurde » : dans le Sud-Ouest, les opposants aux LGV repartent au combat – C’est le titre d’un nouvel et bref article de synthèse sur la relance d’action  coordonnée des organisations opposées au projet de Ligne à Grande Vitesse du Sud-Ouest.

« Les opposants au grand projet du Sud-Ouest (GPSO) reprennent la lutte, samedi 30 avril à Bordeaux, avec un grand meeting interrégional. Objectif : dénoncer ce « projet absurde » de deux LGV, qui détruirait plus de 6 000 hectares de terres.

C’est un vieux dossier qui prenait la poussière dans les cartons des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. « Un zombi qui ressort de sa tombe », se désole Philippe Barbedienne, directeur de la Sepanso, une fédération d’associations de protection de la nature et de l’environnement. Certains opposants historiques ont même cru à un abandon de ce grand projet du Sud-Ouest (GPSO), tant il n’avait pas refait surface ces dernières années. Mais tous ont appris avec effroi l’annonce du Premier ministre Jean Castex, quelques semaines avant les élections régionales de 2021, d’injecter 4,1 milliards d’euros de l’État dans ce projet, qui vise à créer deux lignes à grande vitesse (LGV) reliant Bordeaux à Toulouse et Bordeaux à l’Espagne. Afin de poser une première pierre dans la reprise de la lutte, un meeting est organisé le samedi 30 avril. Les participants en sont convaincus : les LGV ne passeront pas avec facilité.

Associations, collectifs et personnalités publiques venues de tous les territoires concernés par le passage des LGV se sont donné rendez-vous samedi 30 avril à 14 h 30 à Bordeaux, salle Athénée. Un meeting visant à « remobiliser les gens et montrer qu’il y a une mobilisation toujours vivante », selon Philippe Barbedienne.

« La lutte date de 1992 », précise Pierre Recarte, membre du Collectif des associations de défense de l’environnement du Pays basque et du sud des Landes (Cade), l’un des collectifs qui s’est dès le départ opposé au projet. De fortes mobilisations avaient émaillé la volonté de créer ces nouvelles lignes qui visent, selon ses soutiens, à faire gagner du temps de trajet entre les métropoles régionales. Avec la reprise du dossier, c’est actuellement le plan de financement qui est sur l’établi. Sa signature en février 2022 a suscité de vives critiques de la part des opposants, qui ont déposé des recours devant le tribunal administratif de Toulouse pour le contester. Le prix annoncé est de 14 milliards d’euros, un « coût à la hausse inconnue »selon les contestataires.

Pour faire ces LGV, 6 300 hectares de terres seront artificialisés…

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , |

Manifestation du 1er mai : LGV, spéculation, non au délogement des jeunes et des classes populaires !

C’est une mobilisation de Bizi! pour le 1er mai, revendicatif et social! 

Bizi! appelle à participer à la manifestation unitaire appelée par 8 organisations : Alda, Bizi!, CFDT, CGT, EBA, Etorkinekin, FSU et LAB. Bizi! participera à l’animation de cette manifestation en dénonçant le projet de LGV et son impact sur la crise du logement qui frappe déjà durement notre territoire. 

Revenu en tête de l’agenda politique, ce projet climaticide avance à grande vitesse et menace d’accélérer la précarisation et le délogement des jeunes et des classes populaires au Pays Basque.

Ces dernières années, la spéculation immobilière a véritablement fait flamber les prix des logements, favorisant l’essor des meublés touristiques et des résidences secondaires au détriment de la population locale qui peine à se loger. Acheter devient impossible, les locations à l’année se font de plus en plus rares et de plus en plus chères.

Le projet de LGV menace d’exacerber cette tendance !

Loin de profiter à la population locale, qui ne peut déjà plus se loger près de son lieu d’activité, ce projet promet de renforcer la spéculation immobilière et foncière déjà galopante pour atteindre des prix records. Plus encore, c’est un risque supplémentaire d’accroître les logements touristiques et de favoriser la multiplication des résidences secondaires. Par ailleurs, ce projet va favoriser  la désertification des zones éloignées du tracé par la raréfaction des lignes du quotidien

Pour quelques minutes gagnées, ce sont des milliers de personnes qui seront forcées de plier bagage faute de pouvoir se loger à des prix décents.

Pour quelques minutes gagnées, ce sont des milliers d’hectares qui seront détruits.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Fret, GPII, Immobilier, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

NON LGV – Les recours juridiques et le grand meeting du 30/04 à Bordeaux

ACTION JURIDIQUE CONTRE LE PROJET DE LGV du GRAND SUD-OUEST (Ligne ferroviaire à Grande Vitesse) – Les organisations et particuliers ayant intérêt à agir en justice viennent de finaliser l’action juridique; certains d’entre nous, au CADE, en sommes…C’est un début en justice. En effet, aucune collectivité n’a signé le même Plan de financement, alors qu’il est censé être unique et co-signé… 🧐 PRESSECOM RECOURS financement GPSO Pdf[25299]

LIRE AUSSI SUR: média40 (mediaaquitaine40.blogspot.com)

COMMUNIQUE – « 100 associations regroupées ou fédérées, 70 particuliers / Communiqué de presse du 28 avril 2022 / Recours contre le plan de financement du projet GPSO / Une mission de salut public contre une pure folie financière

Nous avons bien conscience de remplir une mission de salut public en recherchant l’annulation de ce plan. Il s’agit en effet de faire capoter ce Grand Projet ferroviaire du Sud-Ouest (GPSO), en ce qu’il est une pure folie financière que les collectivités ont adopté dans des conditions invraisemblables. Qui attaque ce plan ? Des Aquitains nombreux, représentatifs de toute l’Aquitaine:

• Plus de 100 associations fédérées ou regroupées, représentées par 9 associations signataires

• 70 particuliers des 4 départements concernés de Nouvelle-Aquitaine (Gironde, Lot-et-Garonne, Landes, Pyrénées Atlantiques) et même du Tarn et Garonne, Nous n’avons pas réussi à limiter le nombre de requérants à 25 pour éviter d’alourdir la procédure (5 par département). Ils auraient pu être des centaines. Il y a une très forte mobilisation et envie de participer au recours.

Des collectivités irresponsables qui s’engagent sur un coût à la hausse inconnue – Les collectivités locales ont pris un engagement irréversible à financer le GPSO, qui a pris effet au jour de leur signature. Ceci, sans savoir ce qu’il leur en coûtera en réalité, et en acceptant de prendre en charge tous les dépassements quels qu’ils soient et tous les manques à gagner :
• Le coût annoncé de 14 milliards est déjà colossal. Or il ne s’agit que « d’estimations donnés à titre indicatif » sur lesquelles SNCF réseau a refusé de s’engager de son côté, la branche vers DAX ayant été évaluée par les collectivités locales qui n’ont aucune compétence pour cela. C’est dire ! Et elles se sont engagées à financer tous les dépassements de ces coûts.
• Au surplus, la quote-part de chaque collectivité locale est fondée sur 5,6 milliards alors que l’on sait déjà que ce sera plus de 7 milliards (+25%), juste en intégrant les seuls frais financiers annoncés pour 1,4 milliard mais non pris en compte.
• Mais encore, les collectivités locales ont accepté de compenser le manque de subventions de l’Europe. Elles sont prévues pour 20% du coût et seront en réalité inférieures à suivre le Comité d’Orientation des Infrastructures (COI), intégré au ministère des transports. Au surplus, établies sur le seul coût actuel de 14 milliards, tous les dépassements du coût seront entièrement à la charge de l’Etat et des collectivités locales.
Des collectivités irresponsables qui s’engagent sur des résultats à la baisse inconnue – Les collectivités n’ont exigé aucune réévaluation des études de fréquentations et du nombre de circulations, alors que l’on sait aujourd’hui qu’elles étaient complètement fausses. Et au surplus, sans prendre en compte les effets liés à la modification du contexte : la pandémie du COVID-19 et le télétravail qui affectent la principale ressource des TGV : la clientèle affaires.
Des collectivités irresponsables qui s’engagent dans des conditions invraisemblables – Les nullités du plan sont multiples : la Région Nouvelle Aquitaine (pour 1,6 milliard) et Mont-de-Marsan (pour 31 millions) ont délibéré sans respecter la procédure d’urgence qui s’imposait ; la participation de Bordeaux-Métropole a été majorée de 30% par rapport à son engagement et fixée à 506 M€ au lieu de 354 M€ ; les présidents ont signé une version ultime du 7 février 2022 sur laquelle les collectivités n’ont pas voté, les participants et le montant de leurs participations ayant fortement évolué, le Département de la Gironde y participant contre sa volonté pour 243 M€, etc.
GRAND MEETING – Samedi 30 AVRIL 14H30 – Athénée municipal – BORDEAUX
ci-dessous, comparatifs du Plan de financement et article Sud-Ouest de conférence de presse en Gironde

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

LGV – Les décrets parus au Journal officiel…Ils ne perdent pas de temps!

OUI, OUI, SE DISENT-ILS, ALIGNEMENT DES PLANÈTES CET ÉTÉ …Ça tombe bien, les opposants ne prennent pas de vacances quand il s’agit de projets d’infrastructures nuisibles… Et puis, d’ici là, peut-être aurons-nous un gouvernement opposé aux Grands Projets Inutiles Imposés et coûteux 😉

Quelques extraits de l’article: ils ne perdent pas de temps, nous non plus, les recours juridiques sont lancés !  LIRE LE COMMUNIQUE ET UNE LISTE D’ELUS : 81 élus ont déposé ensemble un recours  ou bien sur: média40 (mediaaquitaine40.blogspot.com)
ARTICLE ACTU Toulouse –  « LGV Bordeaux-Toulouse. Des décrets parus au Journal Officiel, une (nouvelle) avancée majeure
Extraits – « Le dimanche 24 avril 2022, les décrets d’application des ordonnances portant la création de la LGV Toulouse-Bordeaux sont parus au Journal Officiel. Une nouvelle avancée majeure.
Jour de scrutin, le dimanche 24 avril 2022 a aussi été celui d’une (nouvelle) avancée majeure dans le projet de Ligne à Grande Vitesse (LGV), entre Bordeaux et Toulouse. En effet, le décret d’application des ordonnances portant création de la Société du Grand Projet du Sud-Ouest (GPSO) est paru au Journal Officiel.
Un début d’année charnière

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , |

AGRICULTURE NON DURABLE – remettre les terres en bon état…

Quelques extraits… »Selon un rapport des Nations Unies, le 1% des entreprises agroalimentaires contrôlent 70% des terres agricoles mondiales, dont la plupart ont été dégradées par leur gestion.
Les techniques d’agriculture non durable vont dégrader une surface équivalente à celle de l’Amérique du Sud d’ici le milieu du siècle, selon un rapport de l’ONU publié mercredi, avertissant que remettre les terres en bon état est une question de «survie».

«Pas une option viable – Les filières alimentaires sont responsables de 80% de la déforestation et de 70% de l’utilisation d’eau douce dans le monde, souligne la 2e édition des «Perspectives foncières mondiales». Elles sont également le principal moteur de l’extinction des espèces. Au vu de la situation, «le risque de changements environnementaux généralisés, brusques ou irréversibles va augmenter», alerte le rapport. Et jusqu’à la moitié du PIB mondial pourrait être en danger, soit quelque 40’000 milliards de dollars »…

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat, EAU, Pollution des sols | Mots clés , , , , |

Fret – Date de lancement pour l’autoroute ferroviaire Cherbourg / Bayonne

« Dans un communiqué diffusé ce jeudi 21 avril 2022, la compagnie française Brittany Ferries a confirmé qu’elle va « mettre en place une autoroute ferroviaire entre le port de Cherbourg-en-Cotentin et le Centre européen de fret de Mouguerre, près de Bayonne, afin de relier l’Espagne, la Grande-Bretagne et l’Irlande via le réseau ferroviaire français. » 
Pour la fin de 2024 ». »…C’est ce que l’on peut lire dans un article Prenez connaissance de l’article avant de lire notre commentaire que voici: 

La gabegie continue! Construire des infrastructures de LGV inutiles, destructrices et coûteuses, pour libérer des sillons fret sur la ligne existante serait indispensable: nous savons qu’il n’y a pas de saturation, c’est un mensonge…Mais que dire alors de l’option prise pour le fret? De nouvelles erreurs à venir.

Dépenser des millions pour les deux terminaux, pour deux trains dont chacun des 21 wagons Modhalor coûte 400 000 euros, retoucher tous les ponts et tunnels à la charge la sncf, car ces wagons ne sont pas assez surbaissés, et le tout pour que tous ces camions traversent le Pays Basque quand même puisque le terminal de Mouguerre est au nord du Pays Basque, la note est salée. Très cher pour 42 camions seulement retirés de la route par sens et par jour!

Nous avons toujours soutenu une alternative raisonnable et adaptée aux entreprises: avec des wagons plate-forme existants déjà par milliers, le système du combiné par caisse, ou les containers ou citernes sont transférés des camions sur les wagons, s’avère plus souple , moins cher et transportant davantage de marchandises par wagons.

De plus, l’autoroute ferroviaire relie deux points sans s’arrêter entre eux, alors que le choix du wagon isolé permettrait de drainer les marchandises de petites et moyennes entreprises et de s’arrêter dans les gares intermédiaires pour compléter le convoi. Ce n’est pas ce qui a été retenu par les décideurs, décidément peu économes et stratèges…Et non accessoirement, on rappellera qu’il y a eu perte du fret ferroviaire du fait de choix politiques, quand on vient nous chanter la complainte « des murs de camions » et que des emplois et savoirs faire de cheminots ont disparu.

Consultez le site de la plateforme de Mouguerre pour les détails de l’aménagement (ou bien ci-dessous): 

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Fret, LGV, Transport | Mots clés , , , , , , |

Artificialisation des terres – Manifestation à Cambo contre le projet à Marienia

23/04/2022 – Une grosse manifestation à Cambo (64) a rassemblé plus de 1100 opposants et une cinquantaine de tracteurs contre la spéculation, l’artificialisation des terres pour la terre nourricière.

INTERVENTION DU CADE A CAMBO – Contre la spéculation, l’artificialisation des terres pour la terre nourricière. Il faut sortir de la logique qui a prévalu ces 30 dernières années et qui nous a mis dans la situation dans laquelle nous sommes aujourd’hui. Le logement n’est pas une affaire de promoteurs immobiliers, il doit être réfléchi en tenant compte de l’existant, des lieux de travail, des services, des transports collectifs. Ce sera moins facile, ce sera moins juteux pour certains propriétaires fonciers, ce seront moins de profits pour les promoteurs immobiliers, mais ce sera respectueux des habitants d’aujourd’hui et de nos enfants. La spéculation foncière ne doit plus exister. Les terres agricoles sont un trésor tel qu’elles ne peuvent pas être mises sur le marché. Ci-dessous et dans le lien, la totalité du communiqué: CADE priseparoleCambo[25102]

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Immobilier | Mots clés , , , , |

Code minier – « L’En-même-temps-tisme » érigé en système

Eh oui, voilà qui peut faire des dégâts: sous une bonne annonce d’extension de droits, il faut maintenant toujours chercher la partie régressive qui complique la 1ère…Etre associatif de défense de l’Environnement, mais aussi soucieux du statut social des humains dans cet environnement, relève désormais du diplôme en levée de supercherie! Voyez vous-mêmes: Pollution minière : les maladies sont désormais « la faute de la victime » (reporterre.net)

C’EST LA TRIPLE PEINE ! 😬 1-Vous êtes malade 2-Vous devez apporter la preuve de l’incidence 3-Vous devez répondre de votre négligence supposée BRAVO LES LOBBYS !

Nous vous recommandons de lire la totalité de l’article. En voici quelques extraits: « Le gouvernement profite de l’entre-deux-tours pour réformer par ordonnance le Code minier. Les dispositions contenues dans le texte publié, explique notre chroniqueuse, visent à aider les exploitants à s’exonérer de la responsabilité des dommages tout en reportant le blâme sur les personnes qui les subissent. »

Mais l’aspect psychédélique de ce nouveau Code minier réside dans l’introduction d’une clause punitive pour les victimes de pollutions. L’exploitant (ou l’État, s’il s’est substitué à lui entre-temps) peut « réduire ou supprimer sa responsabilité s’il démontre que le dommage est causé conjointement par l’activité minière et par la faute de la victime, consistant, notamment, en une abstention de prise en compte par cette dernière des recommandations émises par les autorités sanitaires ». Pour prendre la mesure d’une telle formule, il faut comprendre en quoi peuvent consister de telles recommandations. Suite à l’exploitation de l’or et du cuivre dans le bassin minier de Salsigne, 200 kilomètres carrés sont pollués par des dizaines de substances dont l’arsenic, un métal très cancérigène. Dans toute la vallée, il est interdit par arrêté préfectoral de consommer des légumes, fruits, escargots, plantes et champignons locaux ; de fréquenter les aires de jeux et de pique-nique de 14 communes ; de consommer l’eau des fontaines et des sources ; de se baigner dans la rivière et ses affluents. L’Agence régionale de santé recommande à l’ensemble des habitants de « couper les ongles des enfants courts », de « ne pas [les] laisser jouer sur des sols nus », de « nettoyer souvent les pièces du logement, des balcons et des terrasses avec un linge humide », de « se laver soigneusement les mains après avoir joué ou travaillé en extérieur », de « prévoir des protections pour la peau et les voies respiratoires lors des travaux », de « laver fréquemment les vêtements, jouets et doudous », etc.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Déchets, EAU, Mines, Pollution | Mots clés , , , , , , |

EAU – un droit qui n’est pas respecté partout en France

 Avoir de l’eau qui s’écoule de son robinet de cuisine à toute heure de la journée fait partie du confort moderne minimum dans notre société occidentale, et c’est surtout un droit humain, un droit qui n’est pas respecté partout en France.

Le problème n’est pas récent, les antillais y sont confrontés depuis plus de 10 ans. Il proviendrait, principalement, de l’état délabré des canalisations qui doivent faire circuler l’eau des centres de captage jusqu’aux maisons. Malgré de nombreuses manifestations et un plan d’aide de 100 millions d’Emmanuel Macron, les pannes et les fuites surviennent tous les jours.  VIDEO Accès à l’eau potable en Gwadloup, Plaidoirie de maitre Clémentine Plagnol du Barreau de Gwadloup.(plaidoirie droits de l’homme)

LIRE L’ARTICLE TRES INTERESSANT – voir l’infographie sur   https://www.encrage.media/…/tous-les-francais-nont-pas…

 EXTRAITS – Les infrastructures de traitement des eaux sont également vétustes. Un problème étant donné que les Antilles sont infectées par le pesticide Chlordécone. Insecticide, il était utilisé dans les bananeraies de 1972 à 1993 en Guadeloupe et en Martinique.

Lire la suite …

Publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, EAU, Eau - Santé Qualité, Pollution | Mots clés , , , , , , |

LGV – Conférence de presse du CADE: J.J. Lasserre, naïf ou faussement naïf ?

Une nouvelle étape de contestation du projet de LGV du Grand Sud-Ouest faisait l’objet de la conférence de presse donnée ce 21 avril 2022 par le CADE (communiqué en fin d’article).

Le 14 décembre 2021, le Conseil départemental des Pyrénées atlantiques votait une délibération concernant le financement des aménagements ferroviaires en sortie des Bordeaux (AFSB), en entrée de Toulouse (AFNT) et de la construction de lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax. Délibération CD64 signée avec votes-1[25029]

Le 7 février 2022, le Président J.J. Lasserre paraphe toutes les pages et signe le nouveau plan de financement proposé par la Région. planfinanciersigné64[25030]

C’est la contradiction entre la délibération du Conseil Départemental des Pyrénées Atlantiques, et la validation du plan de financement par son président J.J. Lasserre, qui se trouve donc dans notre collimateur associatif!

En effet, dans le communiqué ci-dessous, vous verrez pointées ces contradictions qui nous permettent d’écrire: « Ainsi, le président du CD64, en paraphant ces différents articles, crée toutes les conditions pour que l’Etat et la Région le contraignent juridiquement à financer. La leçon des déboires qu’a connus le département 64 lors du financement de la LGV Tours-Bordeaux n’a pas été retenue. On continue de finasser et à terme on est contraint de payer ! Alors JJ Lasserre naïf ou faussement naïf ? »

Une photo de la conférence de presse CADE et BIZI de ce matin. Le communiqué du CADE et BIZI JEAN JACQUES LASSERRE[25005] naïf ou faussement naïf

 

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , , |

EAU – Association du CADE, « Vague toxique » communique…

Vague toxique écrit à UFC-Que Choisir au sujet de la carte interactive eau potable, faisant suite à son article précédent, ci-dessous.

« Alors que la presse dénonce la présence croissante de pesticides dans l’eau potable , je suis surprise de constater sur votre site que vous ne publiez plus les résultats détaillés des analyses hebdomadaires de chaque commune et que des communes contaminées par les pesticides qui avaient précédemment une qualité médiocre sont maintenant passées au vert . * Anses : 4,5 millions de personnes ont une eau non conforme pour le ESA Metolachlore. Merci d’ avance pour votre réponse »

💧L’eau vraiment potable ?

❌ Le dysfonctionnement des stations d’épuration nous laisse douter de la pureté de l’eau qui arrive à nos robinets. �La mauvaise qualité des eaux de baignade que nous subissons nous pousse à regarder de plus près les analyses effectuées par l’Agence Régionale de la Santé.
👉🏻 Nous vous conseillons de vérifier la qualité de l’eau de votre commune sur les sites suivants :
Cependant, nous déplorons que les dosages de pesticides ne soient plus publiés comme c’était le cas l’an passé.
Nous vous expliquons en détails dans notre article sur le blog les taux de nitrates et de chlore autorisés. (sur le site https://www.vaguetoxique.com)
💧La solution n’est pas de consommer de l’eau en bouteilles plastiques qui vont agrandir le 7ème continent et vous contaminer en micros particules de plastiques libérées par le contenant.
👉🏻Nous vous conseillons de filtrer l’eau avec des filtres à charbon actif ou d’autres solutions proposées sur le marché , ou de vous rapprocher d’un fournisseur d’eau dans des bouteilles en verres consignées.

🗺 A gauche : Les achats de glyphosate ( source : Basta Media )

🗺 A droite : Population ayant été alimentée par une eau au moins une fois non conforme aux limites de qualité pour les pesticides ( source Ministère des Solidarités et de la Santé)

Publié dans Accueil, EAU, Eau - Santé Qualité, Pollution de l'eau | Mots clés , , , , , |

Un évènement relayé par Pablo Servigne (théorie de l’effondrement)

« Évènement (international et en visio) ce vendredi autour du film documentaire multi-primé UNE FOIS QUE TU SAIS (de Emmanuel Cappelin). J’y participerai… C’est un beau film ! L’un des seuls qui a su aborder le thème d’un possible effondrement avec équilibre, profondeur et sensibilité. »
****
🎬 REGARDEZ le film UNE FOIS QUE TU SAIS/ONCE YOU KNOW en EXCLUSIVITÉ jusqu’au 22 avril + DISCUTEZ AVEC LE RÉALISATEUR et LES EXPERTS DU FILM ! (Pablo Servigne*, Jean-Marc Jancovici, Susanne Moser, Richard Heinberg…)
🗣️ VENEZ POSER VOS QUESTIONS à Pablo Servigne, Saleemul Huq (expert GIEC), Susanne Moser (experte GIEC) et Richard Heinberg (Post Carbon Institute).
🌎 Pour célébrer la JOURNÉE DE LA TERRE, l’équipe du film vous invite à un ÉVÈNEMENT EN LIGNE AVEC LE RÉALISATEUR ET LES EXPERTS DU FILM, pour mieux comprendre les enjeux soulevés par le changement climatique et pour trouver les ressources pour y faire face. Rdv le 22 avril à 19h – en ligne !
Publié dans Accueil, Energie-climat | Mots clés , , , |

Cinéma le 22/04 à l’Atalante de Bayonne – soirée CADE

Vendredi 22 avril à 20h30 à l’Atalante. Soirée en partenariat avec le CADE, avec la projection du film Suisse Kombinat, réalisé par Gabriel Tejedor.

« Magnitogorsk, au cœur de la Russie, est la ville de l’une des plus grandes usines d’acier et de fer du pays, le Kombinat. Gabriel Tejedor y filme le quotidien de Lena, Sasha, Guenia et leurs familles, alors que cette nouvelle génération de jeunes parents s’interroge sur ses conditions de travail et de vie, qui semblent prédéterminées par le Kombinat et son capitalisme d’État. »

Projection suivie d’un débat avec des membres du CADE (collectif des associations de défense de l’environnement) – Nous ferons le parallèle avec notre expérience notamment sur Fertiladour sur le thème de la nécessaire convergence conditions de travail/protection de l’environnement . https://atalante-cinema.org/film/kombinat/

Publié dans Accueil, Énergie | Mots clés , , , |

LGV – Plus on est d’opposants, plus on a de forces pour gagner!

Le jeudi 21 avril à 10h, conférence du CADE à 10h à la MVC du Polo à Bayonne sur le plan financier signé par le département 64😡

MOBILISEZ-VOUS POUR VENIR – Le 30 avril, à 14h 30 (attention l’horaire a été modifié par rapport à notre première annonce) salle de l’Athénée à Bordeaux, nous tiendrons une réunion publique régionale contre la LGV.

Un bus partira d’Urrugne à 9h 30, s’arrêtera à 10h à l’aire de covoiturage de St Pierre d’Irube et à 10h 15 à Bénesse. (voir contact sur ce site du CADE https://www.cade-environnement.org/nous-contacter/)

PROCHAINES REUNIONS PUBLIQUES D’INFORMATION sur le projet dangereux de la LGV du GPSO: 

  • Le 2 Mai 19h à Anglet, maison pour tous 
  • Le 6 Mai à Arbonne, salle du trinquet 
  • Le 20 Mai 20h à Ascain 

Vous êtes abonnés à NON LGV 40 NON LGV 40 | Facebook

et NON LGV 33 NON LGV 33 | Facebook?

> Complétez votre panoplie en vous abonnant à NON LGV Pays Basque, les amis de nos amis…sont nos amis! Et, ensemble, préparons la riposte pour ce parcours de longue haleine contre la LGV du GPSO…😊 (infographie: Skab Arondel du CADE)

https://www.facebook.com/NonLGVPaysbasque

Publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport | Mots clés , , , , |