Trop peu? Trop tard?

RECONVERSION – Quand on veut, on peut…Où comment une volonté politique, mise en oeuvre et incitative, permet la transition.
« Depuis octobre, une quarantaine d’exploitations normandes tentent de se passer du glyphosate, pesticide controversé. Elles ont répondu favorablement à un appel à candidatures lancé par la région Normandie. L’expérimentation, d’une durée de deux ans, vise à anticiper une possible interdiction dans les années à venir. « L’idée c’est de trouver des méthodes qui peuvent fonctionner et que nous pourrions généraliser afin de ne pas se retrouver le bec dans l’eau le moment venu », insiste Sébastien Windsor, président de la chambre régionale d’agriculture. La vente de ce pesticide est en effet interdite aux particuliers en France, mais pas encore dans les champs. »ARTICLE: En Normandie, une quarantaine d’exploitants agricoles décident de se passer du glyphosate

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Pollution des sols avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *