La collapsologie fait des adeptes, disent des médias…

Entre utopie et envie de nouvelles solidarités sociales, les partisans de cette théorie de l’effondrement imaginent un avenir fait de résilience et d’autonomie pour faire face à la crise sanitaire.

Localement, les Kolapsonautes du Pays basque et du sud des Landes tentent de dessiner collectivement une voie dans ces perspectives compliquées.

Leur prochaine réunion publique mardi 16 juin à 18H00

 

 

« Sur le terrain de la mobilisation, la collapsologie louvoie: si elle a perdu tout espoir de salut pour un monde qui se précipite vers son effondrement, elle tente pourtant de lutter, encore, pour amoindrir le choc. Dans cette perspective, la crise actuelle apparaît comme une fenêtre d’opportunité à ne pas rater, lance Grégoire Quartier. «C’est maintenant que ça se joue. Ceux qui veulent la transition, il faut qu’ils se montrent et qu’ils s’organisent localement, sans plus attendre d’en haut.» »

Un article du Monde sur les partisans de la théorie de l’effondrement face à la crise sanitaire.le monde4-2

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *