Municipales 2020 : 82 listes signataires du Pacte de métamorphose écologique du Pays Basque Nord

Nous publions ici les résultats donnés par Bizi! quant à sa campagne d’interrogation sur les intentions des différentes listes en présence: un critère, parmi d’autres, pour opérer un choix.

Voici le lien; toutefois, la lecture des résultats apporte une certaine perplexité…dans un contexte social difficile, il importe que cette dimension sociale soit liée à la métamorphose écologique qui ne doit pas en rester aux pieuses intentions…A consulter donc afin d’agir citoyennement et avec vigilance auprès des élus: https://bizimugi.eu/pacte2020

Après plus de 3 mois de mobilisation et une semaine de marche sous la pluie et la grêle à travers le Pays Basque Nord, l’association Bizi dénombre 82 listes candidates aux élections municipales au Pays Basque Nord signataires du Pacte de métamorphose écologique du territoire.

Les listes signataires du Pacte représentent 48 communes et 83% de la population de communauté d’agglomération Pays Basque. Des communes de toute taille et des équipes de toutes les sensibilités, citoyennes et de toutes tendances politiques, seront représentées lors des scrutins des 15 et 22 mars en Pays Basque Nord.

Ces listes (voir ici : pacte2020.bizimugi.eu) s’engagent ainsi à agir dès maintenant et tout au long de leur mandat, communal et intercommunal, sur sept thématiques sur lesquelles elles disposeront de nombreux leviers si elles sont élues: les mobilités actives et les transports en commun, la maîtrise de l’énergie dans les bâtiments, les énergies renouvelables, la réduction des déchets et l’économie circulaire, l’alimentation bio et locale et la sanctuarisation des réserves foncières de terres cultivables, la relocalisation de l’économie via le soutien à la monnaie locale écologique et solidaire Eusko, et la déclinaison communale du plan climat.

De nombreuses listes ont manifesté une prise conscience de l’urgence écologique en signant le Pacte. Notamment 17 communes de moins de 1000 habitants, disposant de peu de moyens, se sont engagées à soutenir des politiques de transformation écologique au sein de la communauté d’agglomération. A l’inverse, certaines listes de communes plus grandes n’ont pas signé le Pacte (voir ici : https://bizimugi.eu/elections-municipales-et-climat-lheure-du-choix). Claude Olive est ainsi le seul maire sortant du BAB à avoir refusé de s’engager pour une véritable métamorphose écologique du territoire.

Bizi appelle donc les électeurs et les électrices à vérifier avant leur vote les 15 et 22 mars si la liste de leur choix est bien signataire du Pacte de métamorphose écologique, afin d’appuyer les communes et l’intercommunalité à jouer un rôle majeur dans la lutte contre le changement climatique et la limitation de notre dépendance aux énergies fossiles, pour une société écologiquement et socialement plus juste et plus soutenable.

 

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Déchets, EAU, Énergie, Transport avec le mot-clé , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *