L’avenir bleu des LGV

Après son interview particulièrement enrichissante du 21 janvier 2020 sur France Bleue[1], Monsieur Chauzy, Président du CESER régional d’Occitanie est maintenant en charge de créer cette fameuse Société de Projet dont les couloirs des Présidences des Régions Nouvelle Aquitaine et Occitanie entendent louer les mérites depuis plus de deux ans.

On sait déjà le montant de cette LGV (7,0 Md€ selon Monsieur Chauzy) et son mode de financement. Qu’attendons-nous donc pour lancer les fanfares puisque Monsieur Chauzy ré-enchérit sur son mentor, Monsieur Rousset, et fait allusion à plus de 20.000 camions quotidiens sur les routes transpyrénéennes[2] dont l’impact sera vraisemblablement réduit avec la réalisation de cette nouvelle LGV ?

Il semble cependant qu’il faille se hâter de régler quelques menus détails et il me semble nécessaire de faire quelques rappels historiques sur  la saga des LGV.

Lire la suite ici

[1] https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/lgv-bordeaux-toulouse-debut-des-travaux-en-2022-1579593374

[2] https://www.dailymotion.com/video/xai7pd

Cet article a été publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport. Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *