THT – Interconnexions électriques par le Golfe de Gascogne

Dans de précédents articles (catégorie ENERGIE/GPII), nous vous avons présenté un projet  (GPII) avec les arguments pour le réfuter. (relire ENERGIE – THT – conférence de presse du CADE )

Depuis, il est apparu que le Gouf de Capbreton présentait un empêchement majeur à la réalisation du projet. (voir articles précédents: Franchissement du canyon de Cap Breton : RTE s’interroge  et Projet d’interconnexion électrique dans le Golfe de Gascogne _ Note d’information  ).

 

Or d’importants financements ont été prévus par la Commission européenne: le CADE et ses amis associatifs outre frontière avec l’Espagne se mobilisent donc à nouveau par l’envoi d’une lettre. Tous les détails explicatifs: lettre financement Inelfel

(Précisons qu’il nous est nécessaire d’être vigilants sur l’alternative envisagée: Le câble devait passer à près de 3 km de Capbreton car il y a le gouf de Capbreton qui est une gorge de plus en plus profonde sur près de 200km avec de gros éboulements. Mais des éboulements sous marins très importants ont également eu lieu sur la zone prévue. Aussi une solution alternative est à l’étude qui pourrait entrainer la sortie de la mer de ce câble au nord de Capbreton, le contournement terrestre de Capbreton et le retour dans la mer au sud de Capbreton.)

Cet article a été publié dans Accueil, Énergie, Réseaux avec le mot-clé , , , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *