« Secrets d’info », l’émission sur certaines coopératives

Quand les coopératives agricoles deviennent des multinationales – Yoplait, Candia, Béghin-Say, Jardiland… Ces marques qui génèrent des centaines de millions d’euros de bénéfices appartiennent à des coopératives agricoles. Certaines se sont éloignées de leur vocation initiale pour devenir des multinationales aux filiales opaques.

Sur le papier l’idée semble belle : les coopératives agricoles, créées par les agriculteurs pour les agriculteurs, ont pour objectif de valoriser leur production mais aussi leurs territoires, et de faire redescendre la valeur ainsi créée vers les agriculteurs. Une idée mise en forme juridiquement juste après la seconde guerre mondiale, en 1947, qui s’accompagne d’une contrepartie : puisqu’elles n’ont pas les mêmes armes que des sociétés commerciales, elles sont dispensées de payer l’impôt sur les sociétés. En France, les coopératives agricoles regroupent aujourd’hui trois agriculteurs sur quatre, une marque alimentaire sur trois, et emploient plus de 180 000 salariés.
 
Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *