Comment sont « traitées » les données récoltées par Linky

Enedis société de Big Data

Nous savons qu’Enedis se targue d’être, dorénavant, une société de Big Data comme l’a affirmé le Président de son Directoire. C’est un aspect qui soulevait bien des doutes dans l’esprit des personnes qui nous entendait aborder ce sujet.

Et bien nos amis de Stop Linky de la métropole Lilloise nous en donne un exemple, qui ne concerne certes pas directement Enedis, mais qui montre comment cela est déjà commercialisé par une société de Big Data : Onzo.

Onzo, sur son site, explique comment ses produits peuvent, par exemple, permettre d’utiliser des données énergétiques pour améliorer la connaissance du consommateur pour mieux utiliser son service public d’énergie,

Captureet propose aux opérateurs d’énergie de déterminer vers quels consommateurs il devrait cibler ses différentes campagnes

Capture2Rien que de très anodin jusqu’ici…

Sauf qu’à ce stade nous restons sur notre faim pour savoir comment Onzo compte s’y prendre pour réaliser ces produits.

C’est ce que nous révèle la vidéo qu’a enregistré Stop-Linky de la Métropole lilloise, vidéo que nous ne trouvons plus sur le site d’Onzo, c’est qu’Onzo utilisera les données collectées par les compteurs communicants comme Linky, pour proposer ses services aux opérateurs d’énergie.

Voici cette vidéo

Avec le développement des réseaux énergétiques européens, les compteurs communicants tels que Linky permettront de constituer un Big data énergétique dans lequel on puisera pour proposer de nouveaux contrats d’électricité – demain de gaz et d’eau – tout comme de nouveaux produits ménagers et domotiques. Le puzzle se met en place.

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.