Nouveau projet d’indice de qualité pour l’alimentation

Réseau d’ATTAC – A lire, une note qui analyse le nouveau projet d’indice de qualité pour l’alimentation qui, au nom de l’impact environnemental, arrive à faire croire que les poules élevées en batterie et les porcs confinés, c’est le meilleur; l’élevage extensif et le bio, en revanche, sont pénalisés et ont les plus mauvais indices. Les graphiques sont explicites!

  Voir la note jointe de l’institut de l’agriculture et de l’alimentation biologique (Itab) – L’ITAB relève des limites et des failles dans la base de données Agribalyse 3.0 diffusée publiquement le 30 septembre 2020 par l’ADEME, et alerte sur les conclusions erronées qui peuvent découler de son utilisation en termes d’affichage environnemental, et donc d’agriculture et d’alimentation soutenables. LIRE: Communiqué ITAB – rapport Agribalyse 20201214 v

 

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *