Evolution des trafics ferroviaires: une réflexion du CADE

Tous les ans le CADE suit l’évolution des trafics ferroviaires sur la ligne Bordeaux-Espagne.

Pour cela, nous consultons les chiffres donnés par la SNCF; à les lire, force est de constater que se taire permet parfois de ne pas dire la vérité! Les statistiques présentées par certains organismes officiels et par les promoteurs de la LGV, notamment, doivent être interprétées avec précaution.

Notre document (préparé par P.Recarte) s’efforce de recompter, décrypter affirmations ou silences: nous l’avons présenté lors de la coordination  régionale contre les LGV. Nous vous proposons de télécharger ce travail: Diaporama des trafics commenté

LGV – La saturation des voies existantes n’est pas au rendez-vous comme nous l’avions dit, mais l’enjeu est toujours présent – Le conseil d’orientation des infrastructures dont le rapport a inspiré la loi LOM a bien pris conscience que le projet de LGV Bordeaux-Dax ne reposait pas sur des bases fiables en déclarant:«l’opportunité d’une ligne nouvelle Bordeaux-Dax doit être réinterrogée à plus longue échéance, il semble en effet au Conseil que moyennant des travaux de relèvement de vitesse sur la ligne classique, il est possible d’obtenir quasiment les mêmes bénéfices qu’une ligne nouvelle à un coût bien moindre.»(p.78) Cela n’empêche pas Eric Spitz, préfet des Pyrénées Atlantiques de confier à la presse qu’il entend relancer le prolongement vers l’Espagne de la LGV!

Cet article a été publié dans Accueil, Fret, GPII, LGV, Transport avec le mot-clé , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *