La mort du fret ferroviaire: interventions et pétition à partager!

« TRAIN RUNGIS-PERPIGNAN : VOUS AVIEZ PROMIS, VOUS AVEZ MENTI ! » Pour le CADE, on marche sur la tête…

Le gouvernement a menti. Le 15 juillet prochain marquera la fin de la ligne fret de fruits et légumes qui relie Rungis à Perpignan. Pour dénoncer cette catastrophe sociale et écologique, avec 25 000 camions supplémentaires par an sur nos routes, des députés sont intervenus à la conférence de presse à Paris du collectif Sauvons le Perpignan / Rungis  ainsi qu’à l’Assemblée Nationale : « Vous aviez promis que la ligne ferroviaire entre Rungis et Perpignan serait maintenue au-delà de juin. Vous aviez promis, et vous avez menti. Hier, les syndicalistes qui luttent pour le maintien de la ligne ont alerté sur la fermeture prochaine de la ligne. »(M.Panot)

La question est adressée à la Ministre Elisabeth Borne sur l’avenir du train fret de fruits et légumes qui relie Rungis à Perpignan. Sa fermeture serait une catastrophe écologique supplémentaire dans un contexte où 67000 personnes meurent de la pollution de l’air chaque année. Le train de fret, c’est aussi l’intérêt général contre le tout-marché. On remplace un train de 400 000T par an par 25 000 camions…c’est le dernier!

Les militant.e.s ANV Action non-violente COP21, Alternatiba étaient au même moment réunis devant l’Assemblée avec le slogan « nous n’en poumons plus » pour dénoncer l’inaction de la majorité en matière de pollution, en ce moment de discussion de la loi d’orientation des mobilités qui n’est pas à la hauteur des enjeux climatiques!

 Un article et une pétition

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat, Fret, Pollution, Transport avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *