Nationaliser le nucléaire… et privatiser les renouvelables

La vieille recette: socialiser les pertes et privatiser les profits, fonctionne bien en ce moment, que l’on parle aéroports ou barrages…Ici, en cause, le nucléaire et l’alternative du renouvelable.

En quasi-faillite, EDF veut nationaliser le nucléaire… et privatiser les renouvelables – C’est la prolongation du programme nucléaire qui est en jeu.

Nationaliser les risques et privatiser les profits ? C’est le projet que s’apprête à examiner le comité de stratégie du conseil d’administration d’EDF ce mardi 28 mai. Selon les révélations du Parisien en avril, le groupe, détenu à 83,7 % par l’État, pourrait être scindé en deux entités distinctes. La première regrouperait la production d’électricité nucléaire en France et sa commercialisation sur le marché de gros, ainsi que les productions thermique et hydraulique. Elle serait progressivement nationalisée. La seconde entité rassemblerait toutes les filiales : EDF Renouvelables, pour le solaire et l’éolien, Dalkia, pour la biomasse et la géothermie, Enedis, pour la distribution, etc. Cette entité serait progressivement ouverte aux capitaux privés. (Lire la suite sur le lien.)

 

Cet article a été publié dans Accueil, Énergie, Energie-climat, Opérateurs avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *