ENERGIE – Billet d’humeur sur le nucléaire

Le CADE publie ici un billet d’humeur d’un associatif, lequel nous gratifie d’une image de 1970 concernant les origines du nucléaire ainsi que d’une excellente vidéo; merci à lui! centrales« Sud-Ouest a publiée une tribune rédigée par Jean-Marc Jancovici, partisan acharné du nucléaire et ingénieur issu des Mines – le corps qui a justement imposé le nucléaire en France – et de Mathieu Auzaneau qui est membre du groupe de réflexion le « Shift Project“.

 Cette tribune donnait un avant-goût de la pseudo transition énergétique que le Président a annoncé aujourd’hui : fermeture de 14 réacteurs nucléaires d’ici… 17 ans ! (Peut-être plus, si jamais un ou deux pètent avant et ne sont pas dans la liste ! Mais comme dit Jancovici : Fukushima n’a pas fait plus de victimes qu’un weekend en France sur les routes.).

 Dans la tribune de Sud-Ouest, on retrouve les obsessions de Jancovici : les sommes exorbitantes accordées aux énergies renouvelables soit 5 milliards d’€. Elles vont d’ailleurs être un peu augmentées pour passer à 7 ou 8 milliards.

 Ce qu’oublie de dire Jancovici, c’est que le coût de l’EPR, le super nouveau réacteur nucléaire de Flamanville, s’élève déjà à presque 11 milliards d’€ !! Et on ne sait toujours pas s’il marchera un jour… Il oublie aussi les 5 milliards d’€ injectés pour sauver AREVA. Il oublie aussi le surcoût de 1,85 milliard d’€ du chantier de l’EPR d’Hinkley Point en Angleterre qui sera supporté pour deux tiers par EDF. L’enfouissement des déchets les plus dangereux coûterait 36 milliards d’€ selon l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radio actifs) ! En Suisse, il est prévu de dépenser 17,5 milliards d’€ pour démanteler … 5 réacteurs !!  Alors pour en démanteler 14 ! De plus, EDF estime que le coût du prolongement des réacteurs actuels coûterait plus de 50 milliards d’€.

 Imaginez tout ce que l’on pourrait faire – et aurait pu faire  depuis des décennies – avec les milliards engloutis dans le nucléaire en terme d’isolation, de bâtiments bioclimatiques, de pistes cyclables, de transports en commun, etc, etc …

 La critique des renouvelables est dans la deuxième colonne de l’article. Le problème, c’est que ce type de technocrates a depuis des années toute l’attention de nos présidents… 

 Pour vous consoler, je vous offre en plus un dessin des Amis de la Terre, année 70, qui rappelle que le nucléaire n’a pas été mis en place pour lutter contre les changements climatiques ou tout autre raison écologique contrairement à ce qu’on pourrait croire aujourd’hui. Puis vous avez la tribune en question. » La transition, vite!

VIDEO: Et si vous avez une heure, voici un reportage remarquable de France 5. Il fait le compte des centaines de milliards que le nucléaire a englouti, engloutit encore et continuera d’engloutir (déchets et démantèlement) et qui auraient pu et pourraient être si nécessaires pour une autre politique énergétique.

On comprend que le nucléaire est clairement un des obstacles majeurs (idéologique, technique et financier) à la transition énergétique. Un reportage passionnant jusqu’à la dernière minute !  : https://www.youtube.com/watch?v=5dm0QoTVxOI

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.