Attention le programme Linky attaque

Mais où est donc passé Sera Airria installateur de compteurs Linky ?

Une nouvelle société semble avoir repris le flambeau de la pose de Linky : « Link Elec Solution »

Depuis quelque temps les personnes du Pays basque qui ont refusé la pose de compteur Linky sont à nouveau contactées par cette société afin de les faire changer d’avis.

Le déploiement des compteurs Linky continue-elle alors qu’Enedis avait toujours assuré que tous les compteurs de France seraient remplacés en fin 2021 ?

1.       Quelques rappels semblent nécessaires

Contrairement à ce qu’Enedis a clamé haut et fort depuis le début, comme cela avait été annoncé par Enedis et confirmé en page 3 de la délibération de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) du 17 décembre 2020 le programme de déploiement du compteur Linky n’a pas tenu ses objectifs de couverture complète du pays en fin 2021.

Comme tout le monde le sait, cela est dû à la forte mobilisation nationale contre ce programme et le Pays basque y a largement contribué.

Plus récemment, lors d’une délibération en date du 24 février 2022, la CRE a finalement annoncé que seul 90% du parc des compteurs a été l’objet du remplacement et avalise le fait qu’après 2021 il existera une phase de « déploiement diffus » jusqu’en 2024, caractérisée par 850.000 poses par an (voir page 5 du rapport de cette délibération).

Dans cette même délibération (voir pages 1 et 5) Enedis insiste pour établir que les gains espérés du programme Linky résident tout d’abord dans des gains économiques à l’échelle du distributeur Enedis, principalement liés à une diminution des coûts de relève et de réalisation des petites interventions sur site.

Puis Enedis essaye de justifier le programme par des gains réputés intéresser la collectivité, provenant :

  • du développement de la télé-opération qui facilite un certain nombre de prestations et en réduit le coût directement au bénéfice des consommateurs,
  • de l’accès à de nouvelles fonctionnalités qui permettent aux fournisseurs de proposer des offres tarifaires innovantes adaptées aux besoins spécifiques des consommateurs,
  • la transmission d’informations plus précises et enrichies sur la consommation réelle qui seraient un préalable indispensable pour développer de façon massive la maîtrise de la demande en énergie.

De tout cela on constate que le premier bénéficiaire du déploiement du Linky est Enedis par l’économie de la relève des index et que les autres principaux bénéficiaires seront les promoteurs de contrats d’électricité prétendument favorables aux consommateurs.

En ce qui concerne la facturation de la relève à pied, cette même délibération indique qu’une proposition de loi sera proposée afin que les utilisateurs « muets » (i.e. non équipés de compteur Linky, n’ayant pas permis l’accès à leur compteur à Enedis et n’ayant pas mis à disposition d’Enedis leurs index de consommation durant un an), seraient facturés d’un coût supplémentaire correspondant à un montant 4,16 €/mois à partir du mois suivant la notification par Enedis.

Un article du CADE en mars dernier faisait le point sur cette relève à pied et précisait le moyen de « mettre à disposition d’Enedis » les index de consommation.

2.       Nous sommes donc dans une nouvelle phase de déploiement de Linky : le « déploiement diffus »

Comme indiqué plus haut les sous-traitants d’Enedis chargés de la pose de Linky sont sommés en d’installer 850.000 par ans jusqu’en 2024.

Tous ceux d’entre nous qui ont auparavant refusé la pose du compteur sont à nouveau sujets à démarchage.

Les sous-traitants précédents, en ce qui nous concerne, par exemple, Sera Airria, n’ont peut-être pas respecté les objectifs de remplacement qui leur ont été spécifiés et nous voyons apparaitre Link Elec Solutions.

Donc lors de la réception d’un avis de passage d’un nouveau sous-traitant d’Enedis, par précaution, il faut adresser copies de toutes les lettres que nous avons envoyées à Enedis (Tarbes et Lahonce) au nouveau sous-traitant pour lui signifier et rappeler notre refus.

De plus, pour les personnes qui résident dans des communes dont les Maires ont pris position pour faire respecter la position de leurs administrés il faut joindre la délibération du Conseil municipal correspondant.

3.       Attention à la nouvelle fonction du Linky

Nous avons tous entendus les appels à la réduction de notre consommation énergétique et le Linky sera certainement mis à contribution pour permettre des « effacements » de consommation.

Cela pourrait se faire par la transmission, par Linky, d’informations sur la consommation réelle d’une habitation, telle que rappelée plus haut et indiquée dans la délibération en date du 24 février 2022, en traitant ces données par une application dédiée.

Cette transmission pouvait et peut se faire également, sans dépendre d’un Linky, avec des produits dédiés (capteur et application).

Il s’agit alors d’une réduction de consommation pratiquée par le consommateur, volontairement, suivant les caractéristiques particulières de son habitation.

Un doute existe, cependant, concernant la possibilité de Linky de piloter une réduction, voire un arrêt de l’alimentation en électricité pendant certaines plages horaires.

Et cet effacement diffus, pratiqué depuis longtemps dans le domaine industriel, ne peut-il pas devenir un effacement piloté par le Linky, indépendamment de notre volonté et surtout malgré notre conscience générale à réduire notre consommation énergétique ?

Cet article a été publié dans Accueil, Distribution, Énergie, Linky. Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.