Pourquoi rouvrir la ligne ferroviaire Pau-Canfranc?

L’article de Michel Le Gall, « Pourquoi rouvrir la ligne Pau-Canfranc ? », a suscité de nombreuses réactions. Alain Cazenave-Piarrot, président du Comité pour la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc (CRÉLOC) expose à présent ses arguments: un bel article

(image lanouvellerepublique.fr) « Rouvrir Canfranc, acte fort de la nouvelle donne pyrénéenne »

Pour le franchissement des Pyrénées entre le Béarn et l’Aragon, mettre en balance le rail, dont l’emprise existe, et la route,  éventreuse de montagne, relève d’une vision tout à fait obsolète, aussi bien au point de vue environnemental qu’économique ou patrimonial. En se questionnant sur la pertinence du chemin de fer entre Pau et Saragosse,est-il bien sérieux, dans le cadre de la transition écologique en cours,de prôner le développement de projets routiers? Ceux-ci dénaturent l’environnement et engendrent bien des nuisances avec les émissions de CO2, le bruit, leur non-insertion dans les paysages montagnards de la vallée d’Aspe et de l’Aragon. Voudrait-on transposer ici ce qui se passe dans celle de Chamonix?…LIRE L’ARTICLE Revue Pyrénées Maquette_283_P72-79

Cet article a été publié dans Accueil, Fret, Transport avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *