La LGV, ce n’est pas pour les pauvres…

Une enquête a été réalisée par l’Autorité de régulation des transports auprès d’un panel aléatoire de plus de 7 400 usagers de services de train à grande vitesse en 2019.

Extrait : « Alors qu’ils ne représentent que 10 % de la population française de plus de 18 ans, les cadres et professions intellectuelles constituent une part très importante des répondants de l’enquête. Les revenus observés pour les clients des trains à grande vitesse sont supérieurs à la moyenne nationale : 78 % des répondants déclarent que le revenu net mensuel de leur ménage est supérieur à 2 000 € par mois. En 2017, cette proportion s’élevait à seulement 60 % dans la population française. »
Lire ici le rapport en entier

Cet article a été publié dans Accueil, LGV, Transport. Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *