FONCIER – Artificialisation – Unanimité du monde agricole

(En France, 20 000 hectares d’espaces naturels sont artificialisés chaque année. (©Pixabay)« Préserver les terres agricoles, éviter que des hectares soient convertis en centres commerciaux ou que des sociétés constituent des méga-fermes capitalistiques : le monde agricole a exigé unanimement, mardi 25 février, le vote d’une nouvelle loi foncière, lors du Salon de l’agriculture. Mais l’Élysée et le Gouvernement renoncent toujours à tenir leur promesse en la matière.

Pour assurer le renouvellement des générations, garantir la souveraineté alimentaire en empêchant que des terres changent de main sans contrôle, assurer la préservation de la biodiversité et des captages d’eau, cinq syndicats agricoles, des députés de tous bords et trois ONG environnementales et sociales se sont réunis mardi 25 février en demandant une nouvelle loi foncière en France pour « partager et protéger la terre ». »LIRE l’article de Terre-net  ARTICLE

Et une analyse sur un blog: « Pour une fois que l’industrie française de l’acronyme sort un bon produit, on ne va pas se plaindre : le ZAN attise la curiosité sur un concept nouveau, le Zéro artificialisation nette, lequel attire le regard sur un écosystème longtemps méprisé, en train de devenir un acteur politique important, le sol. » Le ZAN, carrefour de nos ambiguïtés juridiques, environnementales et sociales

 

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *