LGV – Une gestion accidentogène?

(Le TGV circulait entre Paris et Rennes le 22 décembre 2019. © Maxppp – PhotoPQR) « Le 22 décembre 2019, un TGV qui circulait sur la ligne LGV entre Paris et Rennes a dépassé la vitesse autorisée près du Mans. Selon la CGT cet incident aurait pu très mal tourner. Le syndicat demande à ce que Opere, en charge de la gestion de la ligne, soit écarté »et que la gestion soit redonnée à la SNCF. « La signalisation embarquée dans la cabine du conducteur n’a pas été correctement réglée par le gestionnaire de la LGV, Opere, une filiale du groupe Eiffage. » LIRE:  ARTICLE France bleu

Cet article a été publié dans Accueil, LGV, Transport avec le mot-clé , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *