L’arbre sensible

Un être vivant est intelligent s’il arrive à répondre à tous les problèmes vitaux qu’il rencontre au cours de son existence

« Les arbres communiquent entre eux, ils sont sensibles, réactifs. Capables de s’adapter aux variations météorologiques de la lumière et du vent ils ont aussi des capacités d’apprentissage. Mais à quoi pensent-ils quand ils s’agitent au gré du vent ? Souffrent-ils ? Ont-ils de la mémoire, une intelligence, développent-ils entre eux des amitiés particulières ? Guidés par des scientifiques, nous plongerons au cœur de la sensibilité végétale, pour percer les mystères de l’arbre.  Avec cette nouvelle prise de conscience, c’est toute la question des droits de la nature qui se pose désormais. »

Cet article a été publié dans Accueil, Agriculture-Alimentation, Climat avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *