Un autre exemple de dérogation aux normes environnementales

Des navires équipés pour contourner les normes environnementales

Plus de 12 milliards de dollars (10,98 milliards d’euros) ont été dépensés par des sociétés de transport internationales pour équiper leurs navires de dispositifs qui contournent la nouvelle législation environnementale. Afin de rejeter les déchets dans l’eau plutôt que dans l’air, ces bateaux sont équipés d’épurateurs à boucle ouverte qui extraient le soufre des gaz d’échappement des navires fonctionnant au fioul lourd. La teneur en soufre émis par ces paquebots va à l’encontre des normes exigées par l’Organisation maritime internationale (Omi), qui entreront en vigueur le 01 janvier 2020.

Ces navires passent outre la réglementation en augmentant non seulement le volume de polluants rejetés dans la mer, mais encore les émissions de dioxyde de carbone, a révélé The Independent.

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat, Pollution de l'eau, Transport avec le mot-clé , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *