Pétition forêt du Pignada

Forêt du Pignada (Anglet) : demande de concertation

9 mois après l’incendie, 2 mois avant l’été, toujours aucune information précise sur le devenir de la forêt du Pignada, à Anglet !

Nous demandons à Monsieur le Préfet,
à Monsieur le Président du Conseil Départemental, à Monsieur le Maire d’Anglet :

- Quelles décisions seront prises pour prévenir le risque d’un nouvel incendie cet été ?
- Quel est le calendrier de reconstitution de la forêt et de son ouverture au public ?
- Quelles décisions seront prises pour associer les usagers de la forêt, les citoyens, les associations aux réflexions en cours ?
- Quel diagnostic a été fait sur les causes de l’ampleur de cet incendie ?

Le CADE demande que les usagers de la forêt, les citoyens, les associations soient consultés et associés.

Des questions encore sans réponses
- Pourquoi la piste DFCI (Défense contre l’incendie), -en rouge sur tous les plans- n’a-t-elle jamais été réalisée ?
- Pourquoi la Mairie d’Anglet et ou le Préfet n’ont-ils pas pris, l’été dernier, un arrêté interdisant l’accès en forêt dans la période de risques avérés ?
- Pourquoi le débroussaillement des abords de la forêt du Pignada et des parcelles intra urbaines n’ont t elles pas été correctement débroussaillées ?
- Pourquoi l’incendie a-t-il pris une telle ampleur alors que le Pignada est situé au cœur de l’espace urbain et situé à proximité quasi immédiate du centre de secours ? Les pompiers avaient-t-ils les moyens et les formations appropriés ?
- Pourquoi n’y a-t-il plus d’agent de l’ONF dans les bureaux de la Maison Forestière ?

Des propositions pour contribuer aux réflexions :

- Réalisation rapide de la piste DFCI pour assurer un accès efficace aux véhicules de défense contre les incendies
- Mise en place d’une surveillance renforcée de la forêt en période de risques (avec une caméra et ou un drone ?)
- Constitution d’une équipe de pompiers spécialisés dédiée aux massifs forestiers intra urbain, permettant une intervention très rapide sur feu naissant
- Débroussaillage obligatoire des lisières des massifs, des pistes et chemins, ainsi que systématiquement autour des constructions en périphérie des massifs.
- Association des usagers, citoyens, associations aux réflexions sur l’avenir de la gestion des espaces naturels forestiers et des usages de la forêt.
- Elaboration de plans de gestion à long terme des massifs forestiers afin de constituer des espaces résilients au réchauffement climatique à 40/50 ans.
- Réflexions sur le regroupement foncier des espaces forestiers sous un statut public et privés permettant de sécuriser leur pérennité à long terme
- Réalisation des travaux de reconstitution des forêts détruites et des équipements d’accueil du public

[signature]

138 signatures

Partagez avec vos amis

   

9 mois après l’incendie, 2 mois avant l’été, toujours aucune information précise

Nous demandons à Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Départemental, Monsieur le Maire d’Anglet :

  •  Quelles décisions seront prises pour prévenir le risque d’un nouvel incendie cet été ?
  • Quel est le calendrier de reconstitution de la forêt et de son ouverture au public ?
  • Quelles décisions seront prises pour associer les usagers de la forêt, les citoyens, les associations aux réflexions en cours ?
  • Quel diagnostic a été fait sur les causes de l’ampleur de cet incendie ?

Le CADE demande que les usagers de la forêt, les citoyens, les associations soient consultés et associés.

Des questions encore sans réponses

  • Pourquoi la piste DFCI (Défense contre l’incendie), -en rouge sur tous les plans- n’a-t-elle jamais été réalisée ?
  • Pourquoi la Mairie d’Anglet et ou le Préfet n’ont-ils pas pris, l’été dernier, un arrêté interdisant l’accès en forêt dans la période de risques avérés ?
  • Pourquoi le débroussaillement des abords de la forêt du Pignada et des parcelles intra urbaines n’ont t elles pas été correctement débroussaillées ?
  • Pourquoi l’incendie a-t-il pris une telle ampleur alors que le Pignada est situé au cœur de l’espace urbain et situé à proximité quasi immédiate du centre de secours ? Les pompiers avaient-t-ils les moyens et les formations appropriés ?
  • Pourquoi n’y a-t-il plus d’agent de l’ONF dans les bureaux de la Maison Forestière ?

Des propositions pour contribuer aux réflexions :

  •  Réalisation rapide de la piste DFCI pour assurer un accès efficace aux véhicules de défense contre les incendies
  • Mise en place d’une surveillance renforcée de la forêt en période de risques (avec une caméra et ou un drone ?)
  • Constitution d’une équipe de pompiers spécialisés dédiée aux massifs forestiers intra urbain, permettant une intervention très rapide sur feu naissant
  • Débroussaillage obligatoire des lisières des massifs, des pistes et chemins, ainsi que systématiquement autour des constructions en périphérie des massifs.
  • Association des usagers, citoyens, associations aux réflexions sur l’avenir de la gestion des espaces naturels forestiers et des usages de la forêt.
  • Elaboration de plans de gestion à long terme des massifs forestiers afin de constituer des espaces résilients au réchauffement climatique à 40/50 ans.
  • Réflexions sur le regroupement foncier des espaces forestiers sous un statut public et privés permettant de sécuriser leur pérennité à long terme
  • Réalisation des travaux de reconstitution des forêts détruites et des équipements d’accueil du public

 

Cet article a été publié dans Non classé. Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.