NUCLEAIRE – La saga Bure /Cigéo, suite…

Cigéo : se rassurer en début d’année  – « Samedi, un article de l’Est Républicain annonçait une année décisive pour Cigéo. Décisive, décisive… pas sûr : car comme le développe, il faut manier les dates et le calendrier avec la plus grande prudence quand il s’agit de Cigéo. Dans un article publié le 20 décembre sur le site du centre Andra Meuse / Haute-Marne concernant les forages réalisés à l’automne, est glissé que la DUP (déclaration d’utilité publique) serait déposée dans quelques mois alors que mi-décembre l’Andra répétait qu’elle le serait d’ici la fin de l’année. Toute l’année, l’Andra a martelé que la DAC (demande d’autorisation de création) serait déposée, mais 2019 est désormais derrière nous. Derrière ces effets d’annonces, il faut entrevoir les difficultés rencontrées et notamment un inventaire « des déchets à enfouir » pas au point avec toutes les questions que cela soulève en terme de modifications potentielles de la conception du centre, du coût, et de nouveaux retards à intégrer pour l’agence… Vous l’avez compris : RIEN N’EST FAIT ! »

    Unitech : nous ne laisserons rien passer !

Non non, les fêtes n’ont pas mis en parenthèse notre détermination : nous avons terminé 2019 en demandant à la préfecture l’invalidation de la contribution de la CCBJC à l’enquête publique ! Nous estimons qu’il y a eu un défaut d’information des élu-es communautaires de nature à altérer leur jugement, et ce n’est pas sans rapport avec les méthodes de monsieur Fèvre… (article JHM)

    Les mots pour soigner les maux

« De cinq en juin 2018, on est passé à sept en septembre, à huit en août 2019, neuf en octobre puis dix en novembre. Dix malfaiteurs.ses mis.es en examen et placé.e.s sous contrôle judiciaire d’interdiction d’entrer en contact et de territoire, pour 15 000 pages d’un dossier qui s’épaissit de 2000 pages tous les 3 mois. »
Un an et demi de mises en examen mais « chaque jour, semaine et mois qui passent comblent les sillons que la répression à creusés entre nous, et la solidarité retisse entre nous les liens invisibles du collectif large d’une communauté de lutte« 

Un bel article de fin d’année sur l’association de malfaiteurs qui retrace comment « faire corps » est une notion aux contours larges et a appris à se réinventer.

    Le plus gros mensonge de Cigéo

Ça ne fait pas de mal de le rappeler à travers un article publié entre les fêtes sur CQFD « Une poubelle nucléaire chez les ploucs« : ce qui intéresse l’industrie nucléaire à Bure, ce ne sont pas les propriétés exemplaires des sous-sols mais plutôt ce qui se passe en surface : la très faible densité, un territoire ravagé durant le 20ème siècle par les guerres puis par l’agriculture intensive, et dénué de tradition de lutte..

Cet article a été publié dans Accueil, Déchets, Énergie, Pollution industrielle avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *