Nouveau recours du CADE – Projet plage à Anglet

CADENouveau recours du CADE sur le nouveau  projet de la ville d’Anglet Plage de l’Océan –

Déjà en 2017, le CADE s’était opposé au projet de la ville d’Anglet de créer un local communal dédié aux associations sportives, projet qui avait reçu un avis défavorable du commissaire enquêteur (fichier conlusionCE.pdf).  Un recours gracieux avait été déposé auprès du maire d’Anglet et l’association IDEAL, membre du CADE,  avait saisi le préfet par la voie d’un recours gracieux. A l’époque, Le représentant  de l’Etat avait saisi le Tribunal administratif qui avait annulé la délibération de la ville d’Anglet « pour construction en zone littoral protégée » (fichier décisionTAANGLET.pdf). Aujourd’hui, le nouveau projet « aux contours quasi-similaire »s ne concerne plus les associations  mais les MNS puisqu’il serait question d’édifier un poste de secours central.

Pour le CADE, ce projet (comme le précédent) ne se justifie pas. Documents: conclusion CEdécisionTAANGLETObservations CADE  et Recours2

La plage de l’Océan bénéficie déjà d’un poste de grande dimension (le plus grand des plages d’Anglet) face à la mer avec un mirador qui permet aux MNS de disposer d’une vue sur le plan d’eau er sur les plages voisines. D’ailleurs, le deuxième commissaire-enquêteur (CE), qui a un avis favorable, l’écrit lui-même dans son rapport en page 13  « Peut-être faudra-t-il utiliser un autre mot de vocabulaire pour qualifier la destination actuelle de cette construction. » (https://www.anglet.fr/fileadmin/user_upload/Fiche_pratique/Urbanisme/RapportEtConclusionsDuCommissaireEnqueteur_E.P-Poste-de-Secours-Central.pdf).

Non seulement le CE dans son rapport, omet de tenir compte de la loi Littoral et de la situation particulière du site en terme environnemental, mais il émet un avis favorable sur un projet qui n’est pas clairement défini.

Effectivement, créer un poste de secours central derrière la dune « dos à la mer » représente un non-sens et ne justifie pas une dérogation de la loi Littoral. Et ce, d’autant plus que  le secteur du complexe dunaire d’Anglet a été référencé avec un zonage particulier par le conservatoire du Littoral, ce qui devrait conduire la municipalité à considérer aussi l’enjeu environnemental pour mieux protéger le biotope. Rien ne justifie la concrétisation de ce projet qui s’inscrit dans une démarche visant à « miter» la bande Littoral pour justifier à terme l’effet « hameau » (voir les observations du CADE déposées lors de l’enquête publique et le recours adressé au maire d’Anglet en document-joint : observationsCADE.pdf et Recours2.pdf).

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter au 0670256611.

Bien à vous,

Pour le CADE,  PBurgues

Commission Eau & Industrie

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.