Faucheurs d’OGM – Ne jamais renoncer à une « bataille »

Le 17 janvier 2019, le Tribunal correctionnel de Dijon a décidé de relaxer les 38 Faucheurs volontaires qui comparaissaient pour avoir détruit, en novembre 2016, deux essais de colza rendu tolérant à des herbicides par mutagénèse [1]. La plainte a été jugée non recevable « pour défaut de caractérisation de l’infraction« . infogm-article-6707

ogm Commentaire d’un internaute ami : « Avec l’arrêt de la Cour de Justice Européenne déclarant comme OGM de nombreuses variétés de colza et de tournesols mutés, ce ne sont plus les Faucheurs qui sont dans l’illégalité, mais les agriculteurs qui plantent des OGM non déclarés et les autorités qui ne font pas leur travail de contrôle…Encore une fois merci à l’engagement des Faucheurs Volontaires et au travail des 9 organisations qui ont porté ce recours devant la Cour de Justice Européenne. Le travail de fond paye. »
Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat, Pollution avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.