TRANSPORTS – ferroviaire et quotidien

-arton16075-51a4f Transports du quotidien: message transmis par https://terbayonnepau.blogspot.com/ ; le groupe « ORTHEZ en transition  »  (formé à partir du passage d’Alternatiba à ORTHEZ en Octobre ) souhaite déposer une « motion  » aux élus sur l’urgence de changer nos modes de déplacement dans le cadre du  PCAET ; soutiens et signatures espérées: Motion du collectif Orthez en transition adressée aux élus du conseil régional et de la CCLO responsables de la politique des transport1

- LGV: « Alors qu’il est question de transition écologique et que de nombreux Gilets Jaunes se plaignent du manque de moyen de transport public quotidien, une bande d’arriérés attend toujours sa LGV pour les élites de la mobilité. » (commentaire associatif) Extraits d’un article de France Bleu  (https://www.francebleu.fr/infos/transports/landes-la-lgv-bordeaux-dax-officiellement-renvoyee-aux-calendes-grecques-1543245867)

Landes : la LGV Bordeaux-Dax officiellement renvoyée aux calendes grecques

Le rapport du Conseil d’Orientation des Infrastructures prévoyait aussi de reporter les travaux de la future LGV Bordeaux-Dax après 2037. C’est l’option retenue confirme Fabien Lainé. « Pas d’enterrement de première classe, le projet n’est pas annulé mais reporté » assure le député des Landes. Une décision cohérente selon Fabien Lainé car cette LGV Bordeaux-Dax n’est pas financée aujourd’hui et se heurte aussi à l’opposition des Basques. (…)

Le temps presse pourtant alerte Renaud Lagrave. Le Landais, vice-président de la région en charge des transports, rappelle que la Déclaration d’Utilité Publique qui permet d’entamer les travaux de cette LGV Bordeaux Dax sera caduque en 2031. Les études, l’enquête publique, les achats de terrain sur le tracé, tout serait alors à refaire. (…)

Ce n’est pas encore un enterrement du projet de LGV Bordeaux-Dax préviennent les Amis de la Terre dans les Landes. Il faut rester vigilant explique la présidente de l’association écologiste, Catherine Letaconoux à France Bleu Gascogne. Elle avait déposé un recours devant le Conseil d’Etat pour tenter de faire annuler, en vain, la déclaration d’utilité publique des LGV Bordeaux-Dax et Bordeaux-Toulouse, plus connu sous le nom de GPSO (Grand Projet Ferroviaire Sud-Ouest).

Dans un communiqué commun, plusieurs élus socialistes landais (Xavier Fortinon, Boris Vallaud, Renaud Lagrave, Monique Lubin, Eric Kerrouche) dénoncent le choix du gouvernement. Ils parlent d’un « mauvais coup porté à l’attractivité et au développement économique » des Landes.

Les parlementaires socialistes landais déposeront des amendements pour réinscrire la LGV Bordeaux-Dax dans le projet de loi du gouvernement pour maintenir sa réalisation, comme initialement prévu, en 2027

 

Cet article a été publié dans Accueil, LGV, Transport avec le mot-clé , , , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.