Procès ferme des Mille vaches

millevachesAppel à soutien : Procès des 1000 vaches – et, à suivre, un texte de F.Ruffin pour les agriculteurs: « Il faut espérer que ce jeu-là finira bientôt. »

Le 31 mai se tiendra à Amiens le troisième round du procès de la ferme-usine des 1000 vaches. Six militants de la Confédération paysanne sont poursuivis au civil pour leur action syndicale de démontage d’éléments de la salle de traite en mai 2014. Une action collective et non violente d’alerte de la société sur les dangers de l’industrialisation de l’agriculture.

Lors de l’audience en appel, la justice a reconnu cet acte comme « relevant d’une action de lanceurs d’alerte ». Pourtant, après l’audience pénale, la ferme-usine réclame près de 200.000 € de « dédommagement » aux militants !

Quelle mauvaise blague ! Alors qu’un paysan sur quatre gagne moins de 600 € par mois, on va demander à des syndicalistes de dédommager une ferme-usine, qui se gave sur le dos de tous les paysans ! Cette ferme-usine qui affiche clairement que sa production principale est celle de fumier et de lisier destinés à la méthanisation, plaçant le lait comme un sous-produit des déjections animales, est le symbole même de la dérive qui, avec la connivence des industriels de la filière laitière, met les paysannes et les paysans sur la paille. 1000 vaches dans un hangar, ce n’est pas notre conception du bien-être animal.

Une fois de plus on juge les syndicalistes plutôt que de s’en prendre aux vrais responsables de la crise. Cette répression syndicale est inacceptable, la ferme-usine demande des sanctions financières disproportionnées afin de museler les opposants.

Pour soutenir le combat des militants de la Confédération paysanne contre l’industrialisation de l’agriculture vous pouvez faire un don en ligne en suivant ce lien : https://www.helloasso.com/associations/les-amis-de-la-confederation-paysanne/formulaires/5/widget

Vous pouvez aussi envoyer un chèque à l’ordre des Amis de la Confédération paysanne – 104 rue Robespierre 93170 BAGNOLET – en mentionnant au dos « Contre l’industrialisation de l’agriculture ».

66% de votre don est déductible de vos impôts (dans la limite de 20% du revenu imposable) Lorsque le don excède la limite de 20%, l’excédent peut être reporté sur les 5 années suivantes. Même une petite somme est utile !

TEXTE DE F.RUFFIN (député)

Nous connaissons tous cette gravure de l’Ancien régime,
cette caricature des trois ordres : le paysan, courbé, écrasé, portant sur son dos la noblesse en bottines et le clergé en habits de soie.
Epuisé, le paysan s’exclame en légende : il faut espérer que c’jeu là finira bientôt.

Les choses ont-elles tant changé ?
Courbé, écrasé, le paysan l’est de nouveau.

En 2016, la moitié des agriculteurs ont gagné moins de 354 euros par mois. Le métier est gagné par la lassitude : en vingt ans, la moitié des exploitations ont disparu. Un découragement qui tourne souvent au drame : un agriculteur, en France, se suicide tous les trois jours.

A l’inverse, qu’on ouvre le dernier classement du magazine Challenges.
En dix ans, Emmanuel Besnier, le PDG de Lactalis, a multiplié sa fortune par trois, qui s’élève désormais à 8 milliards d’euros.
De même pour la famille Fiévet, c’est-à-dire le fromager Bel : une fortune multipliée par trois en dix ans.
De même encore pour Roquette, le numéro de l’amidon en Europe: par trois en dix ans.
Sans oublier Jean-Paul Bigard, le champion du steak : + 37 % en une seule année.
De ce côté, tout va bien, ni lassitude, ni découragement.
Tout va mieux encore pour les rois des supermarchés, les Naouri de Casino, les Mulliez de Auchan, les Arnault de Carrefour…

Voilà qui nos paysans portent sur leurs épaules.

Et après vous, après nous, le paysan portera toujours l’aristocratie de la grande distribution, le clergé de l’industrie et par-dessus eux, la main invisible et inflexible des marchés.
Et je le redoute, je le crains, ce paysan pourra continuer de se plaindre : « Il faut espérer que ce jeu-là finira bientôt. » L’intervention concernant la loi Travers sur l’agriculture. https://www.youtube.com/watch?v=Q0VzHlZ3V-I

 

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat, Pollution avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.