Coûteux ferroviaire…mais pas à cause des cheminots!

FERROVIAIRE – Contribution à l’étude du surcoût  des Partenariats-Publics-Privés (PPP)  - Ce texte reprend, en l’actualisant, le communiqué de presse qu’ ATTAC avait envoyé il y a un an, à l’occasion de  l’inauguration de la LGV Tours-Bordeaux. Contribution à l’étude du surcoût  des Partenariats-Publics-Privés(PPP) dans le ferroviairepar le groupe PPP Attac

 Le rapport Spinetta sur l’avenir du ferroviaire ne contient aucune étude sur le surcoût des PPP… et pour cause !

Il y a un an, le 28 février 2017, était inaugurée la LGV Tours-Bordeaux, première ligne ferroviaire sous concession privée. Un investissement de 7,6 milliards dont le partenaire privé (Lisea, filiale de Vinci), n’a financé qu’une partie alors qu’il va encaisser la totalité des recettes (sous forme de péages payés par la SNCF) pendant 44 ans, durée de la phase « exploitation » du contrat de concession. VOIR LE LIEN PLUS HAUT

 

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Accueil, GPII, LGV, Transport. Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.