Réunion publique contre le Linky: le 20

 Capture 20Le CADE vous rappelle que le samedi 20 janvier à 18h 30 à la MVC du Polo Beyris, les collectifs locaux contre l’installation du compteur Linky organisent une réunion publique. Nous espérons que vous pourrez vous libérer et nous accompagner pour cette soirée d’information. Votre participation est importante et nous comptons sur vous. Linky et le Big Data-1

Linky et le Big Data

Nous vivons actuellement, avec les nouvelles technologies, des mutations touchant tous les aspects de notre vie.

L’ensemble des données collectées via les réseaux informatiques aux mailles de plus en plus fines, -le Big Data – , leur analyse par des algorithmes de plus en plus puissants et leur traitement par des systèmes d’intelligence artificielle (systèmes experts, réseaux neuronaux,….) entrainent des mutations technologiques qui vont bouleverser nos vies, mutations principalement orientées à des fins commerciales sinon politiques, mais certainement pas sociales .

Le dernier dossier de Libération (1) intitulé «voyage au cœur de l’IA» écrit en sous-titre «comment l’IA va changer nos vies» . À aucun moment n’a été posée la question de savoir si nous étions d’accord pour que nos vies soient ainsi bouleversées.(1- Hors-série « voyage au cœur de l’IA » de Libération dec 2017/fev 2018)

Pourtant, le bouleversement est radical, autant matériel que philosophique. Les valeurs sur lesquelles étaient fondées nos sociétés deviennent caduques:

  • Tout citoyen devient un suspect en puissance, Abandon du principe de la présomption d’innocence, (police prédictive, loi sur la sécurité intérieure et le terrorisme, nouvel algorithme de l’administration fiscale (2),….(2 – Le Canard enchaîné du 27-12-2017)

  • et un prospect (client potentiel) avant d’être un citoyen.

Les algorithmes et les traitements quadrillent la société, ciblent notre perception, nous isolent dans notre bulle.

À chaque marchandise son individu et à chaque individu sa marchandise. Toute donnée devient une marchandise.

- Perte de notre autonomie : Algorithmes et traitements nous acclimatent à la passivité et à ce que nos actions soient le fruit de suggestions proposées par des instances externes, une délégation permanente de notre pouvoir de décision.

  • Abandon de la mutualisation des risques et de la solidarité

  • La sécurité sociale grignotée de jour en jour au profit des assurances et mutuelles qui dresseront des profils sanitaires individuels pour fixer les cotisations de chacun (3) (3- Sud-ouest du 10 -01-2018)

  • Dislocation des liens sociaux et dissolution de la solidarité dans les rapports sociaux.

  • Abandon de la notion de service public

La mise en place du Big Data et le déploiement du compteur Linky contribueront à la fin du service public de l’énergie.

Les débats organisés par les différentes commissions de consultation et de règlementation (comme la CNIL et les différents débats officiels) ne vont nullement soulever les questions essentielles, ces questions qui reviendraient à mettre en cause les bases même du fonctionnement de la société vers laquelle on nous entraîne subrepticement. Ce serait mettre à nu le roi.

Linky est le cheval de Troie de la mise en place des smarts grids, «réseaux intelligents d’énergie», qui constituent une priorité pour l’UE dans le domaine de l’énergie.

Linky est donc la première brique imposée, connectée, amorçant cette future déshumanisation que nous refusons.

Une brique certes, mais qui a l’utilité d’en dévoiler les enjeux et dont l’imposition déclenche une résistance de plus en plus forte de la population.

La soirée du 20 janvier prochain tentera de nous éclairer sur tous ces points.

 

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.