LINKY – des réunions partout!

LINKY est là pour responsabiliser, nous dit Enedis: et bien, c’est ce que nous faisons en cherchant à comprendre!

- La réunion de Bénesse Maremne, à l’initiative de la commune, s’est tenue: avec la participation contradictoire d’Enedis et du CADE:

image003

- L’association du CADE, UDE, organise une réunion publique d’information sur le compteur Linky ( et autre compteurs communicants) le  VENDREDI 1er DECEMBRE 2017  à Ustaritz – salle Lapurdi à 19 h. NON LINKY tract Ustaritz

En effet, dans un certain silence médiatique, ENEDIS impose et déploie le compteur électrique communiquant dit « intelligent », le compteur LINKY. Selon le site d’Enedis, son installation est prévue sur Ustaritz de juillet à décembre 2020.

Il utilise des technologies pour le moins inquiétantes : Courant Porteur en Ligne (CPL ), téléphonie mobile avec antenne relais, émetteur radio en ligne (ERL). l’Organisation Mondiale de la Santé a classé « cancérigènes possibles » les radiofréquences utilisées.

  • LINKY est un contre sens écologique :35 millions de compteurs en parfait état et d’une durée de vie de 50 à 60 ans vont être remplacés par des compteurs LINKY dont la durée de vie affichée est de 20 ans et probablement moins en réalité.

  • LINKY coûte cher ! L’implantation de LINKY coûte 7 à 8 milliards aux usagers. Le compteur et la pose sont gratuits, mais une taxe d’acheminement mensuelle prélevée sur les factures permet à ENEDIS de récupérer sa mise auprès des clients.

  • LINKY pose un problème de vie privée de par sa capacité à enregistrer toute la consommation électrique du domicile en collectant des informations privées sur nos habitudes de consommation, de présence ou d’absence de notre domicile. Qu’adviendra-t-il de ces données personnelles ?

  • LINKY accentue la précarité en permettant la suppression d’emplois de proximité non dé-localisables (releveurs, techniciens de petites interventions). Il permettra aussi d’effectuer des coupures d’électricité aux plus démunis, sans contact.

  • LINKY dénie la démocratie : pas d’information des municipalités propriétaires des compteurs ni de la population.

    Nous avons le droit de refuser LINKY! A ce jour, 432 conseils municipaux ont délibéré contre la pose des compteurs Linky sur leur commune et prennent des arrêtés pour laisser le libre choix aux clients.

    Merci de diffuser l’information auprès de vos contacts !

 

Cet article a été publié dans Accueil, Energie-climat avec le mot-clé , , . Mettre en signet le permalien.

Les commentaires sont fermés.